27 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

mercredi, avril 7, 2021
- Publicité-

RDC: Dr Huguette Ngomb a retiré sa plainte contre le Dr le Dr Rahman Padiyath de l’hôpital du cinquantenaire

Un arrangement à l’amiable a été trouvé entre Le Dr Huguette Ngomb et le Dr Rahman Padiyath de l’hôpital du cinquantenaire dans le dossier qui les oppose au parquet de grande instance de Kinshasa/Gombe.

- Publicité -

Le docteur Huguette Ngomb qui avait déposé sa plainte contre l’administrateur gérant de l’hôpital du cinquantenaire a retiré sa plainte et dit accorder son pardon après des excuses présentées par Monsieur Hazeeb Rahman Padiyath malgré la mobilisation portée pour toutes les associations féminines, les syndicats des médecins, et des personnalités politiques dans la dite affaire.

« je porte à la connaissance du Public qu’un règlement à l’amiable vient d’être trouvé entre monsieur Hazeeb Rahman Padiyath. Il m’a exprimé son regret et présenté ses excuses relativement à l’incident survenu à l’hôpital du cinquantenaire en date du 4 mars 2021 et qui a fait l’objet de ma plainte contre lui au parquet de grande instance de Kinshasa Gombe. Je lui ai accordé pardon et ai décidé de retirer ma plainte », a-t-elle dit dans une déclaration du Dr Huguette Ngomb parvenue ce mardi 23 mars.

Elle dit en outre être reconnaissante envers toutes les structures qui ont décidé de la soutenir dans cette épreuve.

« Je remercie la justice de mon pays pour le travail professionnel abattu dans le cadre de ma plainte au nom de l’état de droit. Je remercie l’ACAJ, les organisations féminines, la convention de Congolais des étrangers, le forum pour les droits de jeunes et enfants au Congo, la nouvelle société civile/forces du développement, Women Impacting Faith Empowerment, l’union congolaise des femmes des médias, elles pour Elle, je dénonce, Maendeleo ya Congo, Association des femmes infirmières/Santé, Réseau des femmes de Foi, ainsi que les personnalités politiques : honorable Bijoux Goya Kitenge et Honorable Christelle Vuanga pour leur soutien et accompagnement dans la défense de mes droits », a-t-elle écrit.

Elle également remercié le Synamed pour le soutien ainsi que toute la population congolaise.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

les +lus