26 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

mercredi, avril 7, 2021
- Publicité-

RDC/Vente présumée des munitions de guerre à Beni: le commandant compagnie transit de la 32ème Brigade aux arrêts

Le commandant compagnie transit de la 32ème Brigade de réaction rapide des FARDC a été arrêté et placé en détention hier vendredi 19 mars dans le cadre des enquêtes sur la vente et le trafic présumé des munitions de guerre dans la région de Beni.

- Publicité -

Selon des sources judiciaires, c’est cet officier supérieur de l’armée qui avait facilité la fuite de la voiture 4X4 d’un civil qui transportait des munitions de Mambango jusqu’au quartier Kanzulinzuli de Beni.

Les magistrats de l’auditorat supérieur près la cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu Deux officiers supérieurs ont aussi arrêté, ce même vendredi, le commandant en second en charge de l’administration et de la logistique de la 32ème Brigade de réaction rapide des FARDC a été placé en garde à vue, après son audition par les magistrats de l’Auditorat supérieur près la cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu basé à Beni.

Rappelons que depuis lundi dernier, 4 officiers et 2 militaires FARDC, 1 conservateur de l’ICCN et des Eco-gardes sont aux arrêts dans l’affaire de trafic des munitions et des armes de guerre à l’Est de la RDC.

82 caisses de munitions ont été saisies le même lundi dans une maison d’un particulier en commune de Bungulu de Beni.

Ces munitions sortiraient frauduleusement du dépôt d’armement de l’unité de la 32e Brigade des FARDC.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

les +lus