31.1 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

mercredi, avril 14, 2021
- Publicité-

RDC/Assassinat de Ngezayo: 111 personnes detenues arbitrairement à la prison militaire de Ndolo (ONGs)

Cent onze personnes dont une majorité des civiles, qui seraient detenus arbitrairement à la prison militaire de Ndolo, à Kinshasa, à la suite de l’assassinat de l’homme d’affaires congolais Simba Ngezayo au Nord-Kivu, dans l’Est de la RDC.

- Publicité -

C’est une coalition de certaines ONG internationales et nationales, dont les associations congolaises l’Alliance pour l’universalité des droits fondamentaux (AUDF) et l’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) qui dénoncent cette détention « arbitraire ».

Ces ONG exigent des garanties d’un procès équitable pour ces personnes arrêtées.

L’un des responsables de ces organisations, l’avocat Henri Wembolua de l’ONG congolaise AUDF affirme à la Radio Okapi que c’est depuis le 3 novembre 2020 que ces personnes se trouvent en détention préventive à la prison militaire de Ndolo/Kinshasa sans être jugées.  

Dans un entretien accordé mercredi 17 mars à Radio Okapi, Me Wembolua appelle le Chef de l’Etat congolaise et le Conseil supérieur de la Magistrature à veiller au respect du droit de la défense et garantir l’indépendance du pourvoir judiciaire dans cette affaire. 

« Nous demandons aussi à l’auditorat général et au magistrat de « libérer immédiatement les personnes arrêtées arbitrairement et poursuivre en justice les personnes impliquées dans l’assassinat de M. Simba Ngezayo. » 

Contacté à ce sujet, l’Auditorat général des FARDC se dit non encore saisi de ce dossier qui évolue au niveau du Conseil national de sécurité dont les enquêtes sur le meurtre de Ngezayo se poursuivent.   

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

les +lus