31.1 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

mercredi, avril 14, 2021
- Publicité-

Modeste Bahati appelle le PM Sama Lukonde, à former « rapidement » son gouvernement « pour répondre aux attentes des Congolais »

Le Premier ministre Sama Lukonde est appelé à former « rapidement » son gouvernement « pour répondre aux attentes des Congolais ».

- Publicité -

C’est l’appel lancé par président du Sénat, Modeste Bahati, ce lundi 15 mars, à l’ouverture de la session ordinaire de mars au Parlement.

« La nécessité de réalisation du programme du président de la république, oblige les sénateurs qui sont l’émanation des provinces, représentants légitimes du peuple, de rappeler à monsieur le Premier ministre nommé, l’urgence de la constitution de la nouvelle équipe gouvernementale, afin de se mettre rapidement au travail », a affirmé Modeste Bahati Lukwebo.

Dans sa déclaration, le Président de la chambre haute a aussi épinglé la situation sécuritaire qui reste préoccupante, notamment dans l’Est de la RDC.

Il a souligné que cela fait partie des priorités du prochain gouvernement.

 « Le gouvernement devra mettre en œuvre toutes affaires cessantes, une politique urgente susceptible de répondre et de soulager tant soit peu la souffrance de nos populations, en améliorant le social. Il n’est un secret pour personne en ce qui concerne l’insécurité qui depuis près de trois décennies sévit à l’Est du pays avec tout son contingent de malheur touchant à la vie humaine, aux déplacements des personnes et aux tissus économiques et social », a indiqué le président de la Chambre haute dont les propos ont été rapporté par la radio Okapi.

Modeste Bahati a aussi évoqué la situation économique qui était déjà difficile, mais amplifiée actuellement par la pandémie à Coronavirus.

Le président du Sénat demande au prochain gouvernement à l’instar du Chef de l’Etat de faire de l’agriculture une autre de ses priorités pour matérialiser la revanche du sol sur le sous-sol.

« Le gouvernement qui arrive devra faire de cette question la priorité des priorités. Sans oublier les autres coins de la république qui par moments connaissent des remous », a conseillé Modeste Bahati Lukwebo.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

les +lus