31.1 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

mercredi, avril 14, 2021
- Publicité-

Le choix des hôpitaux pour les soins médicaux des sénateurs: le camp Bahati dénonce une campagne de diabolisation

La cellule de communication du Sénat dénonce une campagne de diabolisation contre le nouveau speaker du Sénat, Modeste Bahati à la suite de la tôlée générale suscitée par une décision provisoire du bureau Bahati, relative à la prise en charge médicale des sénateurs, les membres de famille à leurs charges et le personnel administratif du Sénat.

- Publicité -

Dans cette décision signée par la questeure adjointe, Ida Kidima, deux centres hospitaliers ont été retenus à savoir : Médecins de nuit (SOS) et la Clinique des anges.

La cellule de communication de la Chambre haute renseigne que contrairement à ce qui se raconte sur la toile par des personnes mal intentionnées, aucun membre du bureau n’est propriétaire de ces deux établissements privés.

« Le choix de ces structures hospitalières se justifie par le fait que les anciens hôpitaux partenaires du Sénat (CMK, Clinique Ngaliema, hôpital du Cinquantenaire, CUK, ZT Ngaliema Center ) ne reçoivent plus les sénateurs, leurs dépendants et les agents de l’administration de cette institution au motif que la Chambre haute n’a pas honoré ses engagements », a indiqué la cellule de communication du bureau du Sénat.

Et d’ajouter:

« Les détracteurs de Modeste Bahati viennent donc là d’échouer dans leur sale besogne, après un autre échec ridicule, il y a de cela quelques jours, de deux montages grossiers d’une fausse correspondances publiée sur les réseaux sociaux, annoncant sa démission de la tête de son mega regroupement AFDC-A. Il s’agit d’une drôle de campagne de sape dont l’intention manifeste est de nuire à l’action du speaker du Sénat, voir l’action du chef de l’État, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et du gouvernement de l’Union sacrée de la nation ».

La cellule de communication du Sénat soutien que l’autorité morale de l’AFDC-A qui est calme et serein, n’attend pas céder à l’intox.

Plusieurs sources ont rapporté que le Président du sénat Modeste Bahati aurait fait le choix de ces deux hôpitaux suite aux intérêts que lui et sa famille possèdent dans ces centres médicaux.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

les +lus