27 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

mercredi, avril 7, 2021
- Publicité-

Constant Mutamba invite les compatriotes de l’Union sacrée à se départir des débats d’individus, et à se mettre au travail

Au cours de son point de presse tenu ce jeudi 25 février, le Président de la Nouvelle Génération pour l’émergence du Congo, NOGEC, Constant Mutamba a affirmé que le pays traverse une période de crise froide.

- Publicité -

C’est pourquoi, il invite les compatriotes de l’Union sacrée à se départir des débats d’individus, et à se mettre au travail afin de répondre au social de la population congolaise qui manque l’eau et l’électricité.

Ainsi, il a aussi annoncé le début des activités de l’école de formation idéologique révolutionnaire ( EFOR), prévu pour ce samedi 27 février à 9h00.

“Le but de la formation idéologique révolutionnaire (EFOR) est de former un nouveau type de congolais. politique.,” a dit Constant Mutamba.

Selon lui, “le problème du pays demeure sa classe politique.”

Le Président de la NOGEC fustige l’utilisation abusive de réseaux sociaux par ses compatriotes congolais.

Constant Mutamba a par ailleurs félicité le Président ai de l’UDPS, Jean Marc kabund, pour sa constance et son engagement politiques.

Pour le Président de la NOGEC, la lutte armée n’est pas à l’ordre du jour au sein de sa plate-forme.

“J’ai l’impression que nous sommes dans la coalition reconfigurée. Ce sont les mêmes visages qui reviennent.,” a-t-il affirmé.

Constant Mutamba souligne que la NOGEC n’a jamais assumé des postes de responsabilité dans ce pays, mais elle a résisté pendant 7 ans.

“Je crains fortement pour l’avenir du pays. J’emets quelques doutes sur la capacité du prochain Gouvernement à répondre aux desiderata de lapopulation.,” a dit Constant Mutamba.

En ce qui concerne le décès de l’Ambassadeur d’Italie sur notre sol cela risque d’impacter négativement les relations entre l’UE et la RDC selon Constant Mutamba.

Dans une déclaration, NOGEC avait réitéré son engagement au FCC et renouvelé sa loyauté à son Autorité Morale, Joseph Kabila et à son Coordonnateur National, prof. Nehemie Mwilanya.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

les +lus