34 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

vendredi, avril 9, 2021
- Publicité-

“C’est pourquoi, j’ai proposé le service… le service militaire obligatoire pour tous les jeunes qui terminent le secondaire” (Ministre de la Jeunesse, Billy Kambale)

invité du magazine FACE-À-FACE spécial bilan du gouvernement Ilunkamba, le ministre sortant de la Jeunesse et nouvelle Citoyenneté, Billy Kambale, appelle à l’établissement du service militaire obligatoire.

- Publicité -

“C’est pourquoi, j’ai proposé le service civique, c’est-à-dire le service militaire obligatoire pour tous les jeunes qui terminent le secondaire”, a dit Billy Kambale sur Top Congo FM.

Parce que “c’est là où on doit commencer pour créer un nouveau type de Congolais”, pointe-t-il.

Selon lui, “il faut que le Congo forme une nouvelle génération des citoyens”.

“Cela est important parce que nous nous avons, aujourd’hui, un citoyen déstructuré. Cette déstructuration a touché la famille. Ce pays connait une déchéance morale hors du commun. Nous sommes parmi les rares pays au monde où la corruption n’émeut personne, où les antivaleurs sont monnaie courante sans inquiéter ni etonner personne depuis des décennies”, diagnostique le ministre de l’initiation à la nouvelle Citoyenneté. 

Par conséquent,  “si nous ne créons pas un nouveau type de Congolais, nous pourrions changer autant que nous le voulons, de gouvernement et de majorité, mais avec la même population et la même mentalité, rien ne va changer”, proclame Billy Kambale qui dit avoir sa petite idée de la méthode à employer pour l’implémentation du service militaire qu’il appelle de tous ses voeux. 

“Si le concept de service militaire obligatoire est introduit dans notre mental mais aussi dans le cours de civisme qui doit changer pour devenir cours d’éducation à la nouvelle citoyenneté (…), si déjà dès le bas âge nous commençons à apprendre à nos enfants que la défense de votre patrie est la clé même du développement pour assurer l’avenir et si après, pendant 6 mois, ils font le service militaire obligatoire, pour mettre en pratique ce qu’ils ont appris (éducation à la nouvelle citoyenneté) durant tout leur cursus scolaire (nous aurons créé) une nouvelle race des enfants du Congo”, voit-il.

Ceux-ci pourront, par exemple, lance le ministre de la Jeunesse et initiation à la nouvelle Citoyenneté, “constituer nos forces spéciales” au lieu des forces composites que l’on retrouve dans les forces armées de la RDC actuellement.

“Nous devons recréer notre posture comme nation au cœur du continent. Pour cela, il faut des mesures courageuses”, note Billy Kambale, conscient des difficultés de mise en œuvre de son projet. 

“J’ai initié un projet de loi déposé au niveau du ministère de la Défense pour des avis”, renseigne-t-il 

“Je souhaite à celui qui va me succéder de continuer avec ce projet, qu’il passe au niveau du gouvernement pour enfin atterrir au niveau du parlement”, formule le ministre de l’initiation à la nouvelle Citoyenneté. 

“Si nous voulons transformer le Congo, nous devons poser les bases de la transformation de l’homme Congolais. Tant que nous ne saurons pas défendre ce pays, considérons qu’il ne nous appartient pas encore”, lâche-t-il.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

les +lus