23.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

samedi, mai 15, 2021
- Publicité-

#Sénat: Alexis Thambwe Mwamba laisse un découvert bancaire de 5 millions $ chez Equity BCDC

L’ancien bureau du Sénat laisse un découvert bancaire de 5 millions $ chez Equity BCDC alors que les hôpitaux conventionnés menacent d’arrêter la prise en charge des Sénateurs pour raison d’insolvabilité.

- Publicité -

C’est ce que l’on peut retenir de l’audience accordée par le Président de la République, Félix Tshisekedi ce vendredi 19 février 2021 aux membres du bureau d’âge du Sénat, au même moment que Modeste Bahati Lukwebo, candidat de l’Union sacrée au poste de Président de cette chambre haute du Parlement.

Devant la presse présidentielle au sortir de cette rencontre avec le chef de l’État, le président du bureau d’âge Léon Mamboleo, complété par le rapporteur Reagen Ilanga Bakonga, ont dit avoir fait part au président de la République de la situation catastrophique laissée par l’équipe que dirigeait Alexis Thambwe Mwamba.

D’après Reagen Bakonga, le Sénat doit 5 millions USD à une banque nationale en termes de découvert bancaire.

« La banque Equity BCDC réclame à la questure du Bureau d’age un découvert bancaire de 5 millions de dollars américains alors que dans le meme temps, les hôpitaux conventionnés menacent d’arrêter la prise en charge médicale des Sénateurs pour raison d’insolvabilité de plusieurs mois », a-t-il dit au micro de la presse présidentielle.

Pour rappel, le président du bureau précédent, Alexis Thambwe Mwamba a démissionné le 5 février dernier à la suite d’une motion de destitution qui pesait sur lui et ses collaborateurs du bureau.

L’affaire a un début rocambolesque, et remonte avant même la démission de l’ancien speaker du Sénat.

Pour des soupçons de détournement de deniers publics, le procureur général près la Cour de Cassation avait sollicité du bureau l’autorisation de procéder à l’audition d’Alexis Thambwe Mwamba.

Au cœur de l’affaire; le retrait, pour le compte du Sénat, de trois chèques d’un import respectif de deux millions d’euros, un million de dollars et un million de franc congolais. Un retrait intervenu le 6 janvier 2021.

Si le trésorier du Sénat qui a retiré cet argent de la banque a indiqué, d’après le procureur, l’avoir remis au conseiller financier du questeur du Sénat qui, à son tour, l’a remis à l’ancien président du Sénat en sa résidence, Thambwe Mwamba a contesté ces accusations.

Il a tenu à rassurer que les fonds avaient été ramenés au Sénat, dès le 7 janvier.

Souvenez- vous, Alexis Thambwe a parlé d’avoir CONSIGNÉ les fonds, Il n’y a donc eu aucun détournement, selon lui.

Dans un courrier lui adressé le 3 février dernier, le patron de l’Inspection générale des finances, Jules Alingete Key, lui avait également demandé de justifier l’utilisation de 107 milliards de francs congolais, mis à la disposition du Sénat entre janvier 2019 et décembre 2020.

Autant de dossiers restés pendants, pour lesquels la justice va certainement accélérer les procédures pour démêler le vrai du faux et mettre à coup sûr l’un de yibateurs scientifiques que ce pays a connu, un homme dont les âmes des passagers de l’avion civile abattu par le RCD-Goma en 1998 continueront d’hanter.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

les +lus