23.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

samedi, mai 8, 2021
- Publicité-

#La Marche des jeunes du PPRD dispersée par la police

La marche des jeunes du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) a été dispersé ce samedi 06 février par la police pour n’avoir pas reçu l’autorisation des autorités municipales.

- Publicité -

“Il y a eu accrochage entre la Police et les forces du changement du PPRD au niveau de Notre Dame de Fatima”, a déploré Me Jimmy Ngalasi, l’organisateur après leur dispersion par les éléments de la police à coup des matraques et des gaz lacrymogènes.

À l’origine d’une marche pour exiger “l’installation d’un Comité de crise, le départ du secrétaire permanent et le retrait de la décision excluant Serge Kadima du parti”, ils n’ont pas pu marcher ce samedi.

“Le Comité de crise sera installé jusqu’au congrès”, rassure-t-il.

Pour rappel, les jeunes du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) avaient saisi le jeudi 4 février 2021 dernier, le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, pour l’informer de la tenue d’une marche le samedi 6 février à 8h00 dans le but de réclamer la mise sur pied d’un comité de crise au sein de leur formation politique pouvant mettre fin aux querelles politiques générationnelles entre les différents protagonistes. 

“Se fondant sur les dispositions de l’article 26 de la Constitution, garantissant la liberté des manifestations politiques, nous, jeunes du PPRD, conscient des enjeux politiques et de la gravité de la crise qui sévit au sein de notre parti politique, nous vous informons de la tenue du rassemblement et de la marche des jeunes du PPRD. En effet, cette marche vise l’installation d’un comité de crise au sein du PPRD pouvant mettre fin aux querelles politiques d’ordre générationnelles”, avaient-ils écrit dans leur correspondance au responsable de la ville de Kinshasa.
 
La manifestation devait partir du Boulevard Triomphal en passant par la Cathedrale Notre dame du Congo puis CADECO pour chuter au secretariat permanent du PPRD.

Le Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, dans sa lettre d’accusé de réception, n’avait pas prit acte de cette manifestation en mettant en avant les mesures gouvernementales dans la lutte contre la covid-19.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

les +lus