26 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

vendredi, février 26, 2021
- Publicité-

Émilie Badidi: la nouvelle ministre du Genre et affaires sociales de la province du Kwango

Le Gouverneur de la province du Kwango, JM Peti-Peti qui a décidé de remanier son gouvernement afin de donner une nouvelle impulsion à sa politique provinciale, a fait confiance à une femme pour occuper le poste du ministre du Genre et des Affaires sociales. Son nom est Émilie Badidi Kumbu.

- Publicité -

Cette dame n’est pas une novice en politique mais bien au contraire, elle a affûté ses armes dans plusieurs organisations et structures avant d’être promue à ce poste.

Après son diplôme d’état en Biochimie, elle a poursuivi ses études à l’université pédagogique nationale (UPN) où elle est sortie graduée en Biologie.

Elle poursuit tout de même ses études universitaires. Cette fois ci en développement communautaire à l’institut Supérieur de Gestion.

Inspecteur au Ministère de transport et voies de communication à la division urbaine de Kinshasa, elle a occupé la fonction de chef de service chargé de l’administration et finance au service d’entretien routier de la province du Kwango.

Sur plan politique, Émilie Badidi a une très longue expérience. D’abord, Présidente interfédérale ville de Kinshasa du Parti Mouvement de Renaissance Congolaise pour l’Afrique (MRCA), puis Présidente fédérale de la commune de Bandalungwa au collectif de femme de la majorité présidentielle (COFEMAP), Émilie Badidi est ensuite membre du cadre permanent de concertation des femmes congolaises avec l’appui de l’ONU femmes et de PNUD (CAFCO) puis secrétaire exécutif national chargé d’implantation du Parti Convention pour la République et la Démocratie (CRD).

Enfin, elle est nommée Présidente de la ligue des femmes de UDPS/ Kwango, poste qu’elle occupe jusqu’à présent.

Sa nomination en tant que ministre du Genre et des affaires sociales n’est que la matérialisation du combat pour les droits de la femme mené par cette dame dont l’égalité homme-femme et l’autonomisation de la femme et des personnes vulnérables ont toujours été les objectifs suprêmes de sa lutte.

En faisant confiance à cette femme expérimentée, le Gouverneur Peti- Peti a permis à la femme Kwangolaise d’avoir une référence sur laquelle elle pourra désormais compter pour son développement.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

les +lus