23 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

samedi, mai 15, 2021
- Publicité-

Grand barrage hydroélectrique de la renaissance: le Président Félix Tshisekedi sollicité dans la médiation entre l’Éthiopie et le Soudan

Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a reçu en audience, ce mardi au Palais de la nation, une délégation du Soudan, conduite par M. Omar Gamar Aldin, ministre soudanais des Affaires étrangères.

- Publicité -

Le chef de la diplomatie soudanaise a déclaré à la presse au sortir de l’audience, qu’il a remis au Chef de l’État le dossier relatif au conflit qui oppose son pays à l’Éthiopie sur le Grand barrage hydroélectrique de la renaissance.

Le Soudan, a dit M. Gamar Aldin, tient au dialogue pour résoudre cette affaire car, pense-t-il, « le conflit des Africains doit être résolu par les Africains ». C’est dans ce cadre précis, a-t-il souligné, que le Soudan recourt à la médiation du Président Félix Antoine Tshisekedi qui, dans quelques jours, va assumer la présidence de l’Union africaine, pour une solution dans ce différend qui oppose son pays à l’Éthiopie.

Pour le ministre soudanais, l’Éthiopie, le Soudan et l’Égypte ont tous le bénéfice de ce grand barrage, tant sur le plan de l’énergie que de l’eau.

Il sied de noter que la construction du barrage de la Renaissance engendre des tensions entre l’Éthiopie, le Soudan et l’Égypte dont le développement est étroitement lié aux eaux du Nil.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

les +lus