27.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

Wednesday, September 30, 2020
- Publicité-

Mike Nzita Hammer aurait il usurpé les prérogatives des élus du peuple et du Gouvernement de la RDC?

L’ambassadeur des États-Unis en RDC, Mike Hammer séjourne depuis peu dans l’Est de la RDC dans le cadre d’une mission officielle.

- Publicité -

En marge de l’installation du bourgmestre de la commune rurale de Minembwe, M. Gaz Mukiza et son adjoint ce lundi 28 septembre par le ministre provincial de l’intérieur du Sud-Kivu, le diplomate américain a réuni, ce mercredi 30 septembre, les représentants des communautés des Babembe, Bafulero, Banyamulenge, Banyundu et Bashi à Minembwe, Mikende et Bijombo pour échanger sur des questions liées à la sécurité et aux attaques des groupes armés dans ce coin de la RDC.

“Aujourd’hui je me réuni avec représentantes de les communautés des Babembe, Bafulero, Banyamulenge, Banyundu et Bashi à Minembwe, Mikende et Bijombo. Tous veulent la paix. Tous les Congolais méritent la opportunité de vivre en tranquillité et sans menace des groupes armées. https://t.co/NOxtxdwozE”

Cette énième ingérence du diplomate américain dans les affaires intérieures de la RDC n’a pas laissé indifférente plusieurs citoyens Congolais.

Une situation qui a amené Litsani Choukran, journaliste et initiateur du magazine Politico.cd à s’interroger comme suit:
“Est-ce dans les prérogatives d’un Ambassadeur en poste RDC de réunir des communautés locales? Même si l’idée reste bonne, où sont les autorités congolaises, seules responsables devant le peuple? Nous n’allons pas là un peu trop au-delà des limites de la diplomatie?”

Et un autre de commenter: “Pour la première fois nous avons un ambassadeur extraordinaire, ministre de l’intérieur, de la défense et des affaires humanitaires a la fois, il s’ingere dans la politique intérieure d’un état souverain et les autorités ne réagissent pas. Mon pays va mal.”

Pour un autre commentateur, il s’agit du ” Principe du vide du pouvoir (ne pas confondre avec le concept du pouvoir comme lieu vide). Dès qu’un vide de pouvoir est détecté quelque part, des entités en quête de «souveraineté» s’y précipitent.”

Accusé d’ingérence dans les affaires intérieures de la RDC, l’ambassadeur des États-Unis en RDC, Mike Hammer avait signalé dans un tweet que “tout ce que l’on fait est dans le cadre du partenariat privilégié entre les États-Unis et la RDC”. D’ailleurs, “le président Tshisekedi nous a demandé de l’aider à combattre la corruption, à mettre fin à l’impunité, à améliorer les droits de l’homme. Et cela fera venir les investisseurs américains”.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Leave a Reply

les +lus

Bruno Tshibala annonce sa démission de la Primature

Le Premier ministre vient d'annoncer sa démission depuis Paris où il est hospitalisé à la suite d'une opération aux yeux, annonce l'Agence France Presse. "Par...

Le jour où Kadhafi a donné de l’argent à Sarkozy

6 octobre 2005. Voix off : « Toute cette histoire a commencé deux ans avant que le futur président n’entre à l’Élysée lorsqu’il est...

Werrason de retour à Kinshasa, il y a trahison au sein de l’orchestre Wenge MMM

Au sein de cet orchestre ceux qui ont la confiance de Werrason ne sont, en réalité, que des prédateurs qui ne cherchent plus qu’à...