28.2 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

mardi, mai 18, 2021
- Publicité-

L’ambassadeur Rwandais Vincent Karega souhaite ne plus commenter les réactions suscitées à Kinshasa, suite à son tweet sur les massacres de Kasika

Vincent Karega, ambassadeur du Rwanda en RDC, dit préférer parler des projets de développement et de coopération entre la RDC et Rwanda que commenter les réactions suscitées à Kinshasa, suite à son tweet sur les massacres de Kasika.

- Publicité -

«Je préfère parler des projets de développement et de coopération entre la RDC et Rwanda» a confié Vincent Karega, à Sahutiafrica.net, mardi 29 septembre.

Il ajoute qu’il ne préfère plus commenter les réactions suscitées à Kinshasa, suite à son tweet sur les massacres de Kasika (dans la province du Sud-Kivu).

Accusé par plusieurs mouvements citoyens et associations de défense des droits de l’homme de la République démocratique du Congo, d’avoir ignoré les massacres des congolais lors des troubles qu’il a eu les vingt dernières années à l’est de la RDC, le diplomate rwandais affirme avoir été mal compris. 

« Je n’ai jamais dit, et je ne dirai jamais que les troubles qu’il y a eu en RDC n’ont pas occasionné des morts ». Tels sont les propos de Vincent Karega, ambassadeur rwandais en République démocratique du Congo. Il s’est exprimé vendredi 4 septembre dernier, dans une interview qu’il a accordée à nos confrères de la radio Okapi.

Un silence de Vincent Karega n’a pas de quoi apaiser les  mouvements citoyens congolais qui continuent de réclamer son expulsion suite à son tweet du 24 août.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

les +lus