30 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

lundi, mai 17, 2021
- Publicité-

#Affaires coutumières : Mvunzi Meya instruit le gouverneur du Kwango de procéder à l’intronisation du Kiamvu de Pelende-Nord

Le conflit coutumier de succession au trône de la chefferie Pelende-Nord appartient désormais à l’histoire. Le nouveau Kiamvu de cette chefferie sera intronisé dans la première quinzaine du mois d’octobre.
C’est ce qui ressort de la dernière correspondance du ministre délégué de l’intérieur en charge des affaires coutumières, Eyrolles Michel Mvunzi Meya, adressée au gouverneur faisant fonction de la province du Kwango, Léopold Kangulumba.

- Publicité -

Dans sa correspondance datée 24 septembre 2020, le ministre Mvunzi Meya instruit le gouverneur du Kwango de faire diligence pour son installation officielle et son intronisation.

Mvunzi Meya rappelle quand-même que cette cérémonie d’intronisation doit se dérouler dans la stricte observance des us et coutumes locales.

Le ministre rappelle surtout que cette intronisation fait suite logique d’un long processus qui a abouti au choix de Mukambu Mitsunga Fwasangu par les familles régnantes, pour combler le vide laissé par le Kiamvu Tsumbi Mwata Mbanza II, décédé en novembre 2016.

Le ministre veut en outre que la cérémonie d’intronisation soit organisée à Kobo, le siège du trône cheffal, et que la sécurité soit assurée. Non-dit, c’est le couronnement de tant de sacrifices temporels consentis pour arriver à mettre d’accord les membres de familles régnantes et de nombreux prétendants qui se sont acharnés derrière des politiciens, jusqu’à clochardiser cette chefferie.

“Étant donné qu’après plusieurs années de conflit, la famille régnante de Pelende-Nord vient de désigner monsieur Makambu Mitsunga en qualité de kiamvu Kobo de Pelende-Nord […], choisi à l’issue d’âpres négociations qui ont nécessité mon arbitrage politique, […] je vous saurai gré de bien vouloir prendre toutes les dispositions utiles pour sue cette cérémonie ait lieu à Kobo et se déroule dans les meilleures conditions de paix et de sécurité”, lit-on dans la correspondance.

Émile YIMBU

- Publicité -

Laisser un commentaire

les +lus