30.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

Wednesday, September 30, 2020
- Publicité-

Tanganyika: 4 vélo-taximen pris en otage par les éléments identifiés comme membres de la milice Twa à Kabeya-Maï

Des présumés éléments identifiés comme membres de la milice Twa ont enlevé et pris en otage 4 vélo-taximen communément appelés Tolekiste.”

- Publicité -

Les faits se sont déroulés à Kabeya-Maï, une localité située à 36 kilomètres du territoire de Nyunzu dans la province du Tanganyika selon Laurent Moto, président des jeunes leaders du Tanganyika.

“Ils ont été pillés avant d’être conduits dans un endroit inconnu. Personne ne sait où ils se trouvent maintenant”, a dit Laurent Moto.

Hubert Kanzavumba, administrateur du territoire de Nyunzu cité par Top Congo, reste convaincu que cette prise d’otage “n’est pas faite avec l’intention de tuer. Leur mode opératoire est de tout voler et garder leurs otages pendant quelques jours avant de les relâcher”.

Alerté, “le Conseil de sécurité de Nyunzu est en réunion d’urgence”. 

Thierry Mfundu
[16:46, 23/09/2020] Bishop: Lutundula pointe du doigt le bureau de Mabunda pour le blocage de sa proposition de loi sur la réforme du système électoral et la CENI

Le député national Christophe Lutundula, auteur d’une proposition de loi sur la réforme du système électoral et de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), déposée depuis août 2019, pointe du doigt le bureau de l’assemblée nationale du blocage de sa proposition de loi sur la réforme du système électoral et la CENI.

“Je ne comprends rien. Ce (n’est pas programmé pendant 2 sessions. Aucune réaction à mes appels. Je ne peux que pointer un doigt accusateur vers le bureau” de l’Assemblée nationale, déclare le député national Christophe Lutundula cité par la radio Okapi.

Il exige de madame la Présidente (Jeanine Mabunda) et du bureau la programmation de cette proposition de loi à l’occasion de la session du mois de septembre qui n’est pas exclusivement une session budgétaire.

Christophe Lutundula parle d’un faux semblant car “il n’est dit nulle part qu’à la session de septembre, on n’examine que la loi budgétaire, c’est faux et archi-faux.”

L’ancien magistrat et corédacteur de la Constitution du 18 février 2006 indique presqu’agacé qu’il n’y a aucune raison objective qui fait que cette proposition traîne pendant pratiquement 13 mois. Ce n’est pas normal.

Le député national note que sa proposition de loi est essentielle compte tenu de l’actualité.

“C’est une loi essentielle, compte tenu de l’actualité de la matière et de l’importance de la réforme institutionnelle”, estime-t-il encore avant de rappeler que sa “proposition a parcouru toutes les étapes et qu’elle est arrivée à maturité pour l’examen”.

Invitée du Magazine TOP PRESSE sur TOP CONGO FM, Jeanine Mabunda avait affirmé “ne pas cacher dans les tiroirs”, l’initiative parlementaire du député proche de Moïse Katumbi, 

Seulement, “c’est un peu prématuré de prédéterminer un agenda (de la session de septembre), seule à mon niveau l’agenda, alors que notre règlement intérieur nous demande de travailler au travers de la conférence des présidents”, avait-elle alors lâché

Thierry Mfundu

- Publicité -

Leave a Reply

les +lus

Bruno Tshibala annonce sa démission de la Primature

Le Premier ministre vient d'annoncer sa démission depuis Paris où il est hospitalisé à la suite d'une opération aux yeux, annonce l'Agence France Presse. "Par...

Le jour où Kadhafi a donné de l’argent à Sarkozy

6 octobre 2005. Voix off : « Toute cette histoire a commencé deux ans avant que le futur président n’entre à l’Élysée lorsqu’il est...

Werrason de retour à Kinshasa, il y a trahison au sein de l’orchestre Wenge MMM

Au sein de cet orchestre ceux qui ont la confiance de Werrason ne sont, en réalité, que des prédateurs qui ne cherchent plus qu’à...