35.7 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

lundi, mars 1, 2021
- Publicité-

Le club les « Amis de Dr Nico » sollicitent la débaptisation de l’une des avenues (Wangata ou Huileries) au nom de cet artiste musicien congolais

Le club les « Amis de Dr Nico » sollicitent du gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, la débaptisation de l’une des avenues (Wangata ou Huileries) au nom de cet artiste musicien congolais.

- Publicité -

S’étant donnés la mission d’honorer et de perpétuer la mémoire, les Amis de Dr Nico ont émis ce vœu à l’occasion du 35ème anniversaire de la mort de Nicolas Kasanda Wa Mikalayi alias Docteur Nico qui intervient le 22 septembre prochain.

C’est ce qu’indique une correspondance de cette association dont la copie a été remise, mardi, à l’ACP.

Les auteurs de ce document, en l’occurrence MM. Jean Pierre Omanga Lokonga Omba et Marcello Ngeleka Malangu Bukasa, respectivement, président et vice-président dudit rappellent que Dr Nico, l’une de grandes figures dans l’histoire de la musique congolaise moderne, depuis sa jeunesse s’est retrouvé parmi les pionniers qui ont façonné la matrice qui a caractérisé le génie artistique du fondement de la musique congolaise, constituée à ces jours dans deux écoles de la rumba, à savoir : Odemba de Luambo Makiadi alias Franco et Rumba-Rock de Joseph Kabasele, dit Grand Kallé.

Né le 7 juillet 1939 à Mikalay dans l’actuelle province du Kasaï Central, il est cadet d’une famille de trois enfants (Charles Mwamba Dechaud et Kanku Marie), Kasanda Nicolas est le fils de papa Kabamba, mon donné à son fils,(actuel chef de la Maison militaire), et de maman Julienne, Kapinga.
Nicolas Kasanda est un modèle pour la jeunesse congolaise au regard des promesses accomplies après avoir obtenu un diplôme en mécanique qui lui a permis de donner cours à l’Ecole professionnelle (EPOM) de Kinshasa/Ndjili, avant de se démarquer comme guitariste de grand gabarit et de notoriété internationale.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

les +lus