27.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

Wednesday, September 30, 2020
- Publicité-

Coopcongo: une alternative coopérative pour la promotion de la diaspora congolaise en Afrique australe

Coopérative de finance solidaire et communautaire, Coopcongo a pour particularité de collecter de l’épargne des congolais de la diaspora en Afrique australe, soutenant des projets aux démarches économiques, sociales et communautaires. Docteur Mark Mpasa Pululu, initiateur et Executive Chairperson de CoopCongo nous éclaire sur cette nouvelle coopérative, précurseur de la première banque congolaise de la diaspora.

- Publicité -

Le Dr Mpasa est né en RDC, a terminé ses études primaires et secondaires en RDC, ses diplômes universitaires à l’Université de Lubumbashi, RDC (DMV, 1993), Unisa, RSA (Datametrics, 2007) et l’Université de Pretoria RSA (M.IT , 2013). Il a construit une carrière professionnelle de plus de 20 ans dans plusieurs entreprises. Le Dr Mpasa est président exécutif de la coopérative CoopCongo.

1.Qu’est ce que CoopCongo?

Dr Mark Mpasa: CoopCongo est une plate-forme coopérative financière pour les congolais d’Afrique Australe et du monde, basee en Afrique du Sud.

Elle est constituée selon les actes parlementaires de l’Afrique du Sud, notamment “the South African Cooperatives Act 14 of 2005 as amended to date et the South African Co-operative Banks Act 40 of 2007 as amended to date.”

Elle existe comme un véhicule d’Emancipation socio-économique pour la communauté Congolaise.

  1. D’où est venue l’initiative?

Dr Mark Mpasa: L’initiative est née du besoin de voir les membres de la communauté émerger et s’entraider avec un instrument viable, donc une Coopérative Financière, laquelle a fait ses preuves partout dans le monde, suite aux difficultés d’accéder à l’assistance financière pour beaucoup des membres de la communauté. Elle fait suite aux interactions culturelles lancées par la plateforme MaisonCongo qui a pu faire déceler de la nécessité de créer une plateforme financière pour générer les opportunites de finance et de business pour les membres de la Communauté Congolaise d’abord en Afrique Australe, ensuite dans le Monde.

  1. Quelles ont été vos motivations?

Les motivations sont celles de reconnaître que les Congolais peuvent trouver des solutions à leurs problèmes sociaux économiques multiples, et le désir de voir les membres s’organiser pour ces fins de developpement et d’auto-suffisance socio-économique, ont conduits à la création de CoopCongo.

  1. Comment vous êtes organisé?

Dr Mark Mpasa: La Structure de CoopCongo comprend l’assemblée générale, 15 Administrateurs, 5 Comités Spécialisés et des employés indépendants.

Les Comités spécialisés sont : Audit et Contrôle, Éducation, Membres et Ressources Humaines, Gouvernance et Réglementation, et puis Épargne, Crédit et Investissement.

  1. Qui sont les administrateurs ?

Dr Mark Mpasa: Nous avons 15 Administrateurs dont les noms et details sont sur le website : http://coopcongo.com. Quand vous clicker sur “profile” de chacun(e) des Administrateurs, vous pouvez lire ses details.

  1. Quel rôle votre coopérative peut-elle jouer dans le développement de la communauté congolaise établie en Afrique du Sud?

Dr Mark Mpasa: Dès que la licence Bancaire de CoopCongo sera acquise, elle sera en mesure d’offrir des options d’épargne, crédit, investissement d’abord, et puis plus tard des services d’assistance maladie, funéraire, études, et autres, selon les besoins exprimés par les membres et dans la communauté Congolaise.

  1. Quel est l’état actuel de votre démarche pour le lancement de Coop congo?

Dr Mark Mpasa: Nous sommes en train de continuer avec le recrutement des membres et dès que nous atteindrons 200 membres, la Banque Centrale de l’Afrique du Sud (à travers son Agence Nationale de Développement des Cooperatives – CBDA), nous offrira la licence Bancaire pour que nous commencions les transactions financieres d’épargne, de credit et autres, au bénéfice de nos membres.

Pour le moment, nous vendons seulement les parts à tout Congolais qui le veut et continuons avec le recrutement. L’argent est bloqué dans un compte continuellement, jusqu’à ce que nous commençons les transactions bancaires.

Deux conditions pour la Banque Centrale d’octroyer la license bancaire : Avoir Cent mille (100 000) Rand en banque et avoir 200 membres de la communauté, car elle vérifier que ces membres sont vraiment de votre communaute. Pour notre cas, c’est la fraternite Congolaise qui justifie notre demande de la Licence Bancaire.

Nous avons déjà dépassé la condition financière, mais nous trainons encore avec le nombre des membres, à cause des difficultés internes de notre communauté, lesquelles nous pensons corriger par l’éducation régulière que CoopCongo organise pour les membres de la Communauté, comme l’événement du 26 Septembre à 17h00 sur Zoom où nous allons discuter de : “l’impératif de travailler ensemble pour réussir une émergence des membres de notre communauté – Etapes Pratiques Nécessaires -.”

Suite au Covid, les difficultés ont augmenté, et tout gouvernement cherche a protégé les siens… Quid des Congolais en Afrique du Sud ? Nous y reflechissons donc ce samedi 26 septembre 2020.

  1. En quoi ce modèle de Gouvernance est pertinent, solide, pérenne par rapport aux autres projets du genre qui finalement se sont avérés des morts nés ?

Dr Mark Mpasa: Les deux grandes différences sont que nous insistons sur l’éducation des membres et de la communauté pour que tout le monde comprenne ce que nous faisons et là où nous voulons aller. Aussi, la supervision, la surveillance, l’assistance et la liaison avec la Banque Centrale d’Afrique du Sud fait que la plate-forme n’est pas Congolo-Congolaise mais répond aux exigences légales des Cooperatives qui veulent évoluer en Afrique du Sud. Et cela constitue une garantie de Sécurité et d’assurance, car tout membre non content peut saisir l’agence de la Banque Centrale qui nous regit pour se plaindre. C’est a cela que l’education continuelle est nécessaire, pour que les membres comprennent leurs droits, devoirs, benefices, le fonctionnnement d’une Cooperative Financiere, et les étapes pour addresser les plaintes à l’interne et à l’externe.

Nous offrons les opportunités de Conférence pour que les membres de notre communauté aient des interactions avec les responsables de developpement des Cooperatives en Afrique du Sud, afin qu’ils posent des questions de manière independantes, et comprennent le serieux et la pertinence de nos démarches.

  1. Quel est l’impact des valeurs coopératives sur le modèle de Gouvernance?

Dr Mark Mpasa: Les valeurs coopératives sont strictes, inclusives dans la population et aident au développement, mais les Membres doivent s’engager a faire partie de cette démarche de bonne gouvernance, c’est cela qui peut assurer la réussite : “Confiance n’exclut pas contrôle”.
Donc, tout membre doit s’engager à la démarche de réussite de la Coopérative CoopCongo.

  1. Quels critères pour juger de l’indépendance ou efficience des administrateurs actuels?

Dr Mark Mpasa: Les administrateurs ont été choisi et soutenus par les membres de la communauté selon leur credibilite laquelle est revue au moins une fois l’annee durant l’assemblée Générale.

Les Administrateurs doivent assurer la Communaute qu’ils sont independents des influences politiques ou religieuses dans l’exercice de leur fonction et jugement aupres des membres et de la Cooperative.

Le Conseil d’Administration veille aux respect de ces regles durant le temps ordinaire, et peuvent toujours recevoir des plaintes des membres de CoopCongo ou des Non-membres de Coopcongo dans la communaute, ainsi le Conseil d’Administration peut prendre des mesures adéquates quand c’est nécessaire.

Pour toute personne qui voudra des information supplementaires, ils peuvent contacter notre Secretariat (Mr Eduard Ndjeka – [email protected] ) ou bien appeller au +27 81 503 6022 ou bien visiter notre Site Web : www.coopcongo.com.

Propos recueillis par Thierry Mfundu

- Publicité -

Leave a Reply

les +lus

Bruno Tshibala annonce sa démission de la Primature

Le Premier ministre vient d'annoncer sa démission depuis Paris où il est hospitalisé à la suite d'une opération aux yeux, annonce l'Agence France Presse. "Par...

Le jour où Kadhafi a donné de l’argent à Sarkozy

6 octobre 2005. Voix off : « Toute cette histoire a commencé deux ans avant que le futur président n’entre à l’Élysée lorsqu’il est...

Werrason de retour à Kinshasa, il y a trahison au sein de l’orchestre Wenge MMM

Au sein de cet orchestre ceux qui ont la confiance de Werrason ne sont, en réalité, que des prédateurs qui ne cherchent plus qu’à...