30.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

Wednesday, September 30, 2020
- Publicité-

Le Burundi a arrêté au moins 176 Congolais pour avoir franchi clandestinement la frontière entre les deux pays

Les autorités burundaises ont appréhendé au moins 176 Congolais ont été arrêtés au Burundi pour avoir franchi clandestinement la frontière entre les deux pays fermée en raison de la lutte contre la propagation de Covid-19.

- Publicité -

Selon la radio Okapi qui annonce la nouvelle, beaucoup parmi les petits commerçants qui franchissent clandestinement la frontière par la rivière Ruzizi, dans la plaine de la Ruzizi, sont arrêtés de l’autre coté au Burundi.

Selon le chef commercial du bureau de COMESA à uvira et membre du comité des commerçants transfrontaliers, Bitakirwa Blanco cité par la radio Onusienne, ces Congolais ont été arrêtés cette semaine dans les communes de Buganda et de Rugombo, au Burundi voisin pour plusieurs motifs.

Il indique que 31 Congolais ont été arrêtés dans la commune Buganda et 145 dans la commune Rugombo.

Il s’agit des Congolais qui ont réussi à franchir la frontière, certains en complicité avec des Burundais.

Plusieurs parmi eux ont été appréhendés sur la route Cibitoke-Bujumbura, alors qu’ils se rendaient dans la capitale économique.

D’après des sources proches de la DGM dans la plaine de la Ruzizi, certains parmi ces Congolais se précipitent pour rejoindre le camp des réfugiés de Gasorwe en province Muyinga où un recensement des réfugiés est envisagé. 

Certains parmi ces Congolais sont enregistrés comme refugiés dans les camps et aux centres urbains au Burundi pendant qu’ils exercent leurs activités en RDC.

Les autorités de Cibitoke au Burundi voisin ont demandé la vigilance des forces de l’ordre sur la Rusizi (coté burundais). Elles ont alerté les services congolais de migration que les irréguliers appréhendés doivent retourner en RDC.

Par ailleurs, concernant le commerce transfrontalier entre Kavimvira et Gatumba dans ce contexte de Covid-19, le chef de bureau de COMESA à Uvira, Bitakirwa Blanco, plaide pour la réouverture des frontières entre la RDC et le Burundi.

Ceci en vue de décourager, selon lui, les commerçants qui empruntent des voies dangereuses par la Ruzizi, occasionnant ainsi la porosité de la frontière avec toutes les conséquences sécuritaires.

Au cours de cette semaine, plusieurs rencontres ont été organisées à Uvira avec l’Organisation internationale de migration (OIM), la Benevonlencya et Alert Internationale sur cette question du trafic et du commerce transfrontalier dans le contexte du covid-19. 

Thierry Mfundu

- Publicité -

Leave a Reply

les +lus

Bruno Tshibala annonce sa démission de la Primature

Le Premier ministre vient d'annoncer sa démission depuis Paris où il est hospitalisé à la suite d'une opération aux yeux, annonce l'Agence France Presse. "Par...

Le jour où Kadhafi a donné de l’argent à Sarkozy

6 octobre 2005. Voix off : « Toute cette histoire a commencé deux ans avant que le futur président n’entre à l’Élysée lorsqu’il est...

Werrason de retour à Kinshasa, il y a trahison au sein de l’orchestre Wenge MMM

Au sein de cet orchestre ceux qui ont la confiance de Werrason ne sont, en réalité, que des prédateurs qui ne cherchent plus qu’à...