30.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

Wednesday, September 30, 2020
- Publicité-

Accusé d’ingérence, Mike Hammer réplique: “tout ce que l’on fait est dans le cadre du partenariat privilégié entre les États-Unis et la RDC”

Accusé d’ingérence dans les affaires intérieures de la RDC, l’ambassadeur des États-Unis en RDC, Mike Hammer signale que “tout ce que l’on fait est dans le cadre du partenariat privilégié entre les États-Unis et la RDC”.

- Publicité -

D’ailleurs, “le président Tshisekedi nous a demandé de l’aider à combattre la corruption, à mettre fin à l’impunité, à améliorer les droits de l’homme. Et cela fera venir les investisseurs américains”. 

C’est ce qu’il a indiqué à nos confrères de la radio Top Congo FM invité du Magazine FACE-À-FACE le 18 septembre 2020.

Il est aussi revenu sur sa tournée avec les ambassadeurs du Canada, Nicolas Simard et Émilie Maltman de la Grande Bretagne dans la province de l’Équateur frappée par l’épidémie d’Ebola.

Il annonce une aide américaine 22 millions de dollars américains et plus pour lutter contre l’épidémie d’Ebola.

“Maintenant, comme j’étais en Équateur, j’avais annoncé 22 millions de dollars américains et plus”, révèle l’ambassadeur des États-Unis en RDC qui précise qu'”on a aussi une équipe qui a établi un laboratoire mobile à Ingende, les experts de la riposte de l’USAID avec une très bonne coopération avec le ministère de la Santé et le professeur Muyembe”.

Mike Hammer affirme en outre que “partout où je vais, j’écoute le même message : les gens ont besoin du changement, fin à la corruption et à l’impunité, opportunités économiques. Tout cela n’est pas possible quand il n’y a pas de bonne gouvernance”.

Pour lui, “les plus grands défis, c’est la logistique. La géographie de l’Equateur est un peu compliquée alors que nous devons nous assurer que quand il y a un cas qu’il y ait une réponse tout de suite”.

Malgré cela, “on a bien travaillé à l’Est du pays. On espère que ça sera aussi le cas à l’Équateur. Avec Ebola, on a le vaccin et le traitement que l’INRB a développé avec l’appui des États-Unis. Il n’est pas question de vacciner tout le monde, peut-être juste les personnes infectées. Mais c’est le professeur Muyembe qui va décider”.

Mike Hammer estime que pour Ebola, “le grand expert du monde s’appelle Jean-Jacques Muyembe”.

L’ambassadeur des USA en RDC a rappelé que presque toutes les années, c’est environ 500 millions de dollars américains pour la RDC, pour Ebola, ce sont 600 millions de dollars américains pour les deux années de la riposte (à l’Est du pays).

Thierry Mfundu

- Publicité -

Leave a Reply

les +lus

Bruno Tshibala annonce sa démission de la Primature

Le Premier ministre vient d'annoncer sa démission depuis Paris où il est hospitalisé à la suite d'une opération aux yeux, annonce l'Agence France Presse. "Par...

Le jour où Kadhafi a donné de l’argent à Sarkozy

6 octobre 2005. Voix off : « Toute cette histoire a commencé deux ans avant que le futur président n’entre à l’Élysée lorsqu’il est...

Werrason de retour à Kinshasa, il y a trahison au sein de l’orchestre Wenge MMM

Au sein de cet orchestre ceux qui ont la confiance de Werrason ne sont, en réalité, que des prédateurs qui ne cherchent plus qu’à...