30.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

Wednesday, September 30, 2020
- Publicité-

Kitenge Yezu au FCC et à Martin Fayulu: “Il ne suffit pas de boire l’eau, il faut respecter le verre”

Le ballet diplomatique autour de la résidence de l’opposant et candidat à l’élection présidentielle de 2018, Martin Fayulu n’a pas laissé indifférent le Haut Représentant du Chef de l’État et Président des alliés de l’UDPS, Kitenge Yezu.

- Publicité -

Ce dernier reproche à Martin Fayulu et aux membres du FCC de critiquer les accointances du régime Tshisekedi avec l’Occident alors que eux-mêmes sillonnent “les ambassades nuit et jour”.

C’est pourquoi selon lui, “il ne suffit pas de boire l’eau, il faut respecter le verre.Critiquer les relations avec l’Occident tout en sillonnant les ambassades nuit et jour.

Il ajoute dans un langage imagé dont lui seul détient le secret que…”leurs chaussures attrapèrent les angles difficiles. Leurs yeux voient les étoiles mais ne voient pas le nez par ce qu’il est tout près.”

“Il ne suffit pas de boire l’eau, il faut respecter le verre.Critiquer les relations avec l’Occident tout en sillonnant les ambassades nuit et jour. Et leurs chaussures attrapèrent les angles difficiles. Leurs yeux voient les étoiles mais ne voient pas le nez pcp il est tout près.,” a tweeté Kitenge Yezu le vendredi 18 septembre 2020.

Il sied de rappeler que depuis son retour à Kinshasa, l’un des membres du presidium de la coalition Lamuka, Martin Fayulu, a reçu plusieurs diplomates en poste à Kinshasa.

De Leila Zerrougui, représentante du Secrétaire général de l’ONU en RDC en passant par l’ambassadeur du Canada en RDC Nicolas Simard; l’ambassadeur des USA, Michael Nzita, Dany Ayida, spécialiste des questions de démocratie et de gouvernance, Directeur Résident de NDI (National Democratic Institute), etc.

Avec ces diplomates, il a échangé sur la question des réformes institutionnelles et sur son plan de sortie de crise.

Notons aussi que lors de la rentrée parlementaire, les présidents de deux chambres s’en sont pris publiquement aux représentants de certains pays en RDC qu’ils accusent d’ingérence.

Alors que par exemple, la président de l’Assemblée nationale, Jeannine Mabunda Lioko, a aligné 37 500 USD, à raison de 7 500 USD par mois étalés sur cinq mensualités, afin de payer Greystone Global Strategies, un cabinet de lobbying basé à Washington aux Etats-Unis d’Amérique. Le contrat signé le 30 juillet dernier est entré en vigueur le 1er août et sa validité court jusqu’au 31 décembre 2020.

D’après l’extrait du Foreign Agents Registration Act, (FARA), Greystone Global Strategies a été embauché, aux frais de l’Etat par Jeannine Mabunda, afin de concevoir et de mettre en œuvre un programme de relations gouvernementales et de communication au profit de l’Assemblée nationale.

L’objectif final étant de sensibiliser les principales parties prenantes aux États-Unis concernant le rôle constitutionnel et les priorités politiques de la chambre basse du Parlement congolais.

Bien plus, lit-on dans la copie du contrat, « Greystone Global Strategies a également été chargé d’identifier de nouveaux domaines de partenariat et de collaboration avec les institutions américaines pour soutenir l’Assemblée nationale de la Rd Congo dans la mise en œuvre des meilleures pratiques.»

Thierry Mfundu

- Publicité -

Leave a Reply

les +lus

Bruno Tshibala annonce sa démission de la Primature

Le Premier ministre vient d'annoncer sa démission depuis Paris où il est hospitalisé à la suite d'une opération aux yeux, annonce l'Agence France Presse. "Par...

Le jour où Kadhafi a donné de l’argent à Sarkozy

6 octobre 2005. Voix off : « Toute cette histoire a commencé deux ans avant que le futur président n’entre à l’Élysée lorsqu’il est...

Werrason de retour à Kinshasa, il y a trahison au sein de l’orchestre Wenge MMM

Au sein de cet orchestre ceux qui ont la confiance de Werrason ne sont, en réalité, que des prédateurs qui ne cherchent plus qu’à...