24.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

lundi, mai 3, 2021
- Publicité-

Le milliardaire australien Andrew Forrest à Kinshasa pour prospecter les possibilités d’investissement

Le milliardaire et investisseur australien, Dr. Andrew Forrest, est arrivé à Kinshasa mardi 15 septembre 2020, à la tête d’une grande équipe de ses collaborateurs pour explorer les possibilités d’investissements en République démocratique du Congo (RDC), rapporte Australia Business Council.

- Publicité -

L’une des grosses fortunes australiennes, patron de Fortescue Metals, il est aussi un grand agriculteur, philanthrope qui finance les recherches scientifiques dans les domaines de la santé et soutient les communautés aborigènes australiennes.

Cette visite d’Andrew Forrest intervient après un long périple qui l’a amené, notamment, en Afghanistan, au Pakistan et en RDC. Elle traduit la volonté de ce multimilliardaire, basé dans la ville de Perth, d’investir en RDC selon Financial Review.

Au cours de son séjour, il sera reçu par le président de la République, le premier ministre, des membres du gouvernement et des membres de la Fédération congolaise des entreprises (FEC), etc.

Lors de son investiture, le président de la République, Félix Tshisekedi, avait promis de faire de la lutte contre la corruption et l’appel aux investisseurs son cheval de bataille.

Qui est Andrew Forrest?

Andrew Forrest a lancé sa première société minière, Anaconda Nickel (maintenant appelée Minara Resources), en 1994.

Neuf ans plus tard, il a fondé Fortescue Metals Group, qui extrait et expédie du minerai de fer en Chine.

Autrefois l’homme le plus riche d’Australie, sa valeur nette a culminé à 12,7 milliards USD en juin 2008, lorsque les actions de Fortescue ont atteint un niveau record.

Il a maintenant également des intérêts agricoles pour capitaliser sur l’appétit croissant de la Chine pour la viande et les produits laitiers.

Considéré comme le plus grand philanthrope d’Australie, il a fait le plus grand don du pays en 2019, en offrant 655 millions dollars australiens à diverses causes.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

les +lus