25 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

Thursday, October 1, 2020
- Publicité-

#RDC-réformes électorales : ” Notre initiative vise à baliser la voie pour des élections transparentes et apaisées à l’horizon 2023 ” ( Claudel #Lubaya )

Depuis le 11 juillet, les 13 personnalités congolaises réuni au sein d’une dynamique composée des députés nationaux et les acteurs de la société civile ont mis en place un collectif qui plaide en faveur d’un consensus autour des questions électorales en République démocratique du Congo.

- Publicité -

Parmi ces 13 personnalités, figure Claudel Lubaya , député national , qui a accordé une interview à Direct.cd explique que leur démarche vise à baliser la voie pour des élections transparentes et apaisées à l’horizon 2023.

” Dire que notre démarche pourrait retarder la tenue des élections en 2023 relève de la mauvaise foi et du déni de la réalité. Bien au contraire, lancée à 3 ans des élections, notre initiative vise à baliser la voie pour des élections transparentes et apaisées à l’horizon 2023 et dans le respect de la constitution et des lois de la république. Nous sommes fondés à croire qu’au lieu d’attendre 2022 ou début 2023 pour entamer les réformes, c’est mieux que cela soit bouclé en 2020 pour que les années suivantes soient consacrées à la mise en place d’une nouvelle CENI, à la mobilisation des ressources matérielles et financières, etc ” , a dit Claudel Lubaya.

Sur la question de savoir si leur démarche va entraîner la modification de certains articles de la constitution, Claudel Lubaya répond :

” Il ne faut pas avoir peur d’évoquer la révision de certaines dispositions de la constitution quand on veut les réformes ; ceci n’étant que la conséquence logique. Il y en a qui, au lendemain de dernières élections des sénateurs et gouverneurs de province, avaient souhaité le changement du mode de scrutin. Cela ne peut. Être possible qu’en modifiant les disposisitions constitutionnelles y relatives. C’est clair, tout en sachant qu’il existe les dispositions intangibles, à savoir l’article 220 auquel personne de notre génération ne peut toucher sous peine de brûler le pays.

Ces réformes électorales seront faites avant ou après la désignation du président de la CENI ?

” Nous ne sommes pas préoccupés par ce débat clivant des personnes. Notre souci majeur, c’est que les règles du jeu soient définies avant d’entamer le débat sur des personnes.” explique Claudel Lubaya.

Les trois cycles électoraux que la RDC a connu n’ont pas manquer des contestations mais dans cette initiative lancée par ces 13 personnalités, Claudel Lubaya reste optimiste car il il y a moyen de faire mieux, contrairement aux années précédentes.

” Une élection sans contestation n’en est pas une car il s’agit d’une compétition dont les perdants ne manqueront pas de contester les résultats. Mais il y a moyen de faire mieux, contrairement aux années précédentes. Nos 3 cycles électoraux de 2006, 2011 et 2018 ont comporté une lourde charge émotive de contestation qui n’a pas aidé le pays. C’est pour cela qu’à travers notre initiative, qui n’a pas l’ambition d’être la meilleure ni de porter le bâton magique, nous espérons créer les conditions d’une élection aux résultats acceptables par tous, et aux contestations mesurées. ” , a conclu cet élu national.

Rappelons que ces 13 personnalités ont rencontré tour à tour, le président de la république, Félix Tshisekedi, le premier ministre, Sylvestre Ilunga Inlukamba et les membres de la CENI . L ‘objectif pour ces personnalités politiques et sociales, est de clôturer les consultations avant le début de la session parlementaire de septembre pour soumettre les propositions récoltées à l’Assemblée Nationale et au Sénat .

Moïse Esapa

- Publicité -

Leave a Reply

les +lus

Bruno Tshibala annonce sa démission de la Primature

Le Premier ministre vient d'annoncer sa démission depuis Paris où il est hospitalisé à la suite d'une opération aux yeux, annonce l'Agence France Presse. "Par...

Le jour où Kadhafi a donné de l’argent à Sarkozy

6 octobre 2005. Voix off : « Toute cette histoire a commencé deux ans avant que le futur président n’entre à l’Élysée lorsqu’il est...

Werrason de retour à Kinshasa, il y a trahison au sein de l’orchestre Wenge MMM

Au sein de cet orchestre ceux qui ont la confiance de Werrason ne sont, en réalité, que des prédateurs qui ne cherchent plus qu’à...