26.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

Thursday, October 1, 2020
- Publicité-

208 détenus relâchés à Goma en exécution de l’Ordonnance portant mesure de grâce collective du Chef de l’État

Le ministre provincial en charge de l’administration de la Justice au Nord-Kivu, Me Robert Lufungula, a présidé, le vendredi 31 juillet, la cérémonie de relaxation de 208 détenus à la prison centrale Munzenze de Goma en exécution de l’Ordonnance portant mesure de grâce collective du Chef de l’Etat.

Cela est intervenu à l’occasion de la commémoration de 60 ans de l’accession de la RDC à sasouveraineté nationale et internationale, rapporte une dépêche de l’ACP.

- Publicité -

Dans son adresse aux personnes relaxées, le ministre sectoriel en a appelé à un comportement exemplaire au sein de la communauté.

Il a également précisé qu’au vu de la spécificité des infractions de kidnapping et enlèvement d’enfants au Nord-Kivu, toute personne condamnée pour ces préventions est exclue de cette mesure de grâce.

Les quelques détenus bénéficiaires de cette mesure ont fortement applaudi l’acte posé par le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi avec la promesse d’aller devenir des acteurs du changement positif.

Sur l’ensemble de la province du Nord-Kivu, ils sont 365 qui ont bénéficié de cette mesure de grâce collective consacrée par l’Ordonnance signée par le Chef de l’Etat en date du 30 juin dernier.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Leave a Reply

les +lus

Bruno Tshibala annonce sa démission de la Primature

Le Premier ministre vient d'annoncer sa démission depuis Paris où il est hospitalisé à la suite d'une opération aux yeux, annonce l'Agence France Presse. "Par...

Le jour où Kadhafi a donné de l’argent à Sarkozy

6 octobre 2005. Voix off : « Toute cette histoire a commencé deux ans avant que le futur président n’entre à l’Élysée lorsqu’il est...

Werrason de retour à Kinshasa, il y a trahison au sein de l’orchestre Wenge MMM

Au sein de cet orchestre ceux qui ont la confiance de Werrason ne sont, en réalité, que des prédateurs qui ne cherchent plus qu’à...