24.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

lundi, mai 3, 2021
- Publicité-

La RDC se place cette année à la 150e position sur 180 pays au classement mondial de la liberté de la presse.

Human rights watch note un bilan désastreux sur la liberté de la presse en démocratique du Congo. Dans son nouveau rapport, cette ONG indique que la république démocratique du Congo occupe actuellement la 150éme place sur 180 pays au rang mondial concernant la liberté de la presse.

Cette structure appelle le président de la république, Félix Tshisekedi à reconnaître que les attaques contre les journalistes sont une atteinte à la démocratie.

- Publicité -

 ” Le président Félix Tshisekedi devrait reconnaître que les attaques contre les journalistes et les détracteurs pacifiques sont une atteinte à la démocratie ”, a déclaré Human rights watch

Et d’ajouter

” À moins que Tshisekedi ne cesse de recourir aux outils de répression de son prédécesseur, ses engagements de respect des droits humains ne seront rien d’autre que de vaines promesses ”.

La liberté de la presse en République démocratique du Congo a sérieusement restreint suite aux pressions politiques et celles des autorités congolaises c’est ce qui rend difficile le travail du Journaliste d’exercer librement son métier .

Toutes les poursuites sans fondement à l’encontre des journalistes et des détracteurs pacifiques devraient être abandonnées. Le gouvernement devrait aussi prendre des mesures concrètes conformément aux instruments régionaux et internationaux des droits humains pour protéger les journalistes et respecter la promesse de Félix Tshisekedi de faire « véritablement » des médias un « quatrième pouvoir »

Moïse Esapa

- Publicité -

Laisser un commentaire

les +lus