26.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

dimanche, avril 18, 2021
- Publicité-

RDC: La cour constitutionnelle demande à Atou Matubuana de démissionner

Le procureur général près la cour constitutionnelle, Jean Paul Nkokesha , a adressée le lundi 13 juillet une correspondance à l’actuel gouverneur de la province de Kongo central Atou Matubuana pour demander sa démission.

Par son arrêt rendu le 29 mai dernier, la cour constitutionnelle siégeant en matière d’intervention a statué que l’adoption d’une motion de défiance contre un membre du gouvernement provincial oblige que ce dernier à cesser immédiatement d’exercer ses fonctions et de remettre sa démission pour le gouverneur et le vice gouverneur de province, au président de la république, et pour les ministres provinciaux, au gouverneur de province.

- Publicité -

Le vice premier ministre, ministre de l’intérieur , sécurité et affaires coutumières est invité à désigner l’intérimaire en vue d’assurer la continuité des services publics conformément à l’article 160 alinéa 4 de la loi n° 064/006 du 09 mars 2006 portant organisation des élections présidentielle, législatives, provinciales , urbaines , municipales et locales .

Pour Jeau Paul Nkokesha, les refus d’Atou Matubuana à se soumettre à cette décision de la cour constitutionnelle l’exposera à la rigueur de la loi.

Suspendu suite au scandal sexuel de Madame Mimi qui avait défrayé la chronique, le Gouverneur Atou Matubuana et son vice gouverneur Justin Luemba avaient été réhabilité par le Vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur, de la sécurité et Affaires coutumières, Gilbert Kankonde suite au vote de l’assemblée provinciale qui n’avaitt pas autorisé l’ouverture d’une enquête par le procureur à la cour de cassation au mois de septembre dernier.

Moïse Esapa

- Publicité -

Laisser un commentaire

les +lus