28.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

lundi, avril 12, 2021
- Publicité-

Kitenge Yezu: “Je me suis fait l’impérieuse et naturelle obligation de défendre le Président face aux provocations…Droit de réciprocité et non de rupture”

Intervenant dans son tweet en réponse au communiqué du Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, le Haut représentant du Chef de l’Etat, Kitenge Yezu dit, ce lundi 29 juin, s’être fait l’impérieuse et naturelle obligation de défendre le Président de la République face aux provocations des officiels ou des partenaires au mépris des principes de respect mutuel.

Toutefois, il s’agit selon lui, du Droit de réciprocité et non de rupture. Il a, en outre, précisé être disponible pour fournir les efforts afin de réunir les épars.

- Publicité -

Le communiqué sujet à sa rétorque est donc la demande Premier ministre au Président Félix Tshisekedi de garantir le respect du secret des délibérations du Conseil des ministres, à la suite de l’arrestation du ministre Celestin Tunda Ya Kasende dont Kitenge Yezu a qualifié d’un “communiqué du Premier Ministre style boiteux, tortueux, contradictoire, hors contexte, irrespectueux, mensonger, d’une insolence poltronne, dénote l’absence de conscience publique”.

Il semble selon lui, “marcher sur la tête.”

Signalons par ailleurs que le Premier ministre avait demandé au président de la République de saisir le conseil Supérieur de la Magistrature pour l’ouverture d’une action disciplinalre à charge des magistrats qui ont procédé à l’arrestation “arbitraire” de Célestin Tunda Ya Kasende.

Le Premier ministre a également interpellé les services de police et de sécurite, en ce que leurs agissements devraient se baser sur le strict respect de la Constitution et des lois de la République.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

les +lus