26 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

lundi, avril 12, 2021
- Publicité-

RDC-Condamnation de Kamerhe : ”Il faut encore observer pour voir si c’est quelque chose qui a été fait pour régler un problème politique” (Donatien Nshole/ CENCO)

La condamnation de Vital Kamerhe, directeur de cabinet du Chef de l’État, suscite encore les réactions tant sur la scène politique et de la société civile congolaise.

Si pour les uns la condamnation du président de l’UNC est normale, pour les autres cette condamnation n’est pas claire à l’instar du secrétaire général de la CENCO, Donatien Nshole qui estime qu’il faut encore observer pour voir si c’est quelque chose qui a été fait pour régler un problème politique.

- Publicité -

”C’est très tôt maintenant pour dire si c’est du sérieux ou pas, parce qu’il faut encore observer pour voir si c’est quelque chose qui a été fait pour régler un problème politique ou encore c’est vraiment une nouvelle dynamique parce qu’il y a beaucoup d’autres cas qui attendent la justice.”, a déclaré Donatien Nshole.

Et de poursuive :

”Quand je vois les victimes des répressions qui sont encore là sans justice : ça fait mal ! Le souhait de la CENCO, les évêques l’ont exprimé dans leur dernier message : c’est de voir une justice sérieuse, une justice équitable. Mais que les enquêtes et tous ce qui se fait arrive à des résultats qui convainc… ce n’est pas encore le moment de le dire.”, a ajouté le secrétaire général de la CENCO.

Accusé de détournement de 48 millions USD en complicité avec l’homme d’affaires libanais Samih Jammal sur 57 Millions USD comme fonds alloués à la construction de 5.000 maisons préfabriquées dans le cadre du programme d’urgence de 100 jours initié par le Chef de l’État, Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe a été condamné le jeudi 20 juin à 20 ans de prison.

Moïse Esapa

- Publicité -

Laisser un commentaire

les +lus