Warning: include_once(/home/directc/public_html/wp-content/sunrise.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/directc/public_html/wp-includes/ms-settings.php on line 47

Warning: include_once(): Failed opening '/home/directc/public_html/wp-content/sunrise.php' for inclusion (include_path='.:/opt/cpanel/ea-php74/root/usr/share/pear') in /home/directc/public_html/wp-includes/ms-settings.php on line 47
RDC-ENVIRONNEMENT : la guerre contre le commerce illégal du bois est enclenchée | Direct.cd
32 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

vendredi, janvier 22, 2021
- Publicité-

RDC-ENVIRONNEMENT : la guerre contre le commerce illégal du bois est enclenchée

Le Ministre de l’Environnement et Développement Durable, Claude Nyamugabo a formellement interdit aux autorités politico-administratives et forestières de délivrer les autorisations d’exploitation et d’installation des scieries mobiles et semi-industrielles dans les îlots et à 50m le long du fleuve, peut-on lire dans une note circulaire signée, mardi 9 juin 2020.

Cette décision intervient suite à la violation des principes fondamentaux relatifs à la protection de l’environnement.

- Publicité -

Les activités de ces exploitants selon le Ministre de l’Environnement et Développement Durable, consacrent l’exploitation et le commerce illégaux de bois d’œuvre qui favorisent le coulage des recettes dues au Trésor Public à l’heure où l’exécutif national est engagé irréversiblement à maximiser les recettes de l’Etat.

« Il me revient de constater que la plupart des exploitants forestiers artisanaux et leurs clients se livrent à des transactions des bois grumes et sciés sur les îlots et le long du Fleuve Congo, en violation de l’article 49 de la loi n°011/009 du 09 juillet 2011 portant principes fondamentaux relatifs à la protection de l’environnement », a écrit Claude Nyamugabo qui d’ailleurs, s’est engagé dans la droite ligne de la vision du Chef de l’Etat, d’instaurer l’orthodoxie dans la gestion de la chose publique », a-t-il indiqué.

Pour ce, il a instruit les inspecteurs forestiers et les officiers de police judiciaire de faire appliquer ces mesures.

« Les inspecteurs forestiers, fonctionnaires, agents assermentés et officiers de police judiciaire intervenant dans la traçabilité de l’exploitation forestière sont appelés, chacun en ce qui le concerne, à observer le contenu de la présente note circulaire, et le cas échéant, procéder à l’interpellation de tout contrevenant et de la saisie des matériels ayant servi à la consommation de l’infraction et ce, conformément aux dispositions de l’article 129 de la loi 011/2002 du 29 août 2002 portant Code Forestier », a souligné le Ministre.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

les +lus


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/directc/public_html/wp-includes/functions.php on line 4755