26 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

vendredi, avril 9, 2021
- Publicité-

Le député national Jean Jacques Mamba conduit au parquet général près la Cour de Cassation

Le député national du mouvement pour la libération du Congo (MLC), Jean-Jacques Mamba a été arrêté ce samedi 23 mai dans son domicile.

Selon les temoins, il a été amené manu militari par les inspecteurs du parquet général près la Cour de cassation.

- Publicité -

Le député du MLC est arrêté sous le mandat d’amener signé par Bernard Mikobi Minga, avocat général près du parquet général près la Cour de Cassation.

Il a est poursuivi pour faux en écriture et usage de faux, infraction prévue par les articles 124-126 du CPL II tel que modifié à ce jour.

C’est pourquoi il a ordonné l’arrestation de JJ Mamba.

Face à la grogne provoquée par son arrestation auprès de l’Assemblée nationale, Me Georges Kapiamba de l’ACAJ déclare: “qu’un parlementaire peut-être arrêté en cas de flagrance.”

“Jean Jacques Mamba poursuivi pour faux et usage de faux, d’après une source judiciaire. Le bureau de l’Assemblée nationale gronde, l’ACAJ déclare “qu’un parlementaire peut-être arrêté en cas de flagrance”, a tweeté Me Georges Kapiamba.

L’assemblée nationale qui se dit non informée par son arrestation, condamne cet acte et appelle à sa libération immédiate.

Rappelons que Jean-Jacques Mamba est l’initiateur de la pétition signée contre le premier vice-président de l’Assemblée nationale, Jean-Marc Kabund.
Il faut aussi noter qu’une plainte a été déposée contre Jean-Jacques Mamba au parquet général près la Cour de cassation pour falsification des signatures dans sa dite pétition contre Jean-Marc Kabund de l’UDPS.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

les +lus