31.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

jeudi, mars 4, 2021
- Publicité-

“il est impossible parce que les facteurs clés de réussite pour faire partir Kabund ne sont pas politiquement réunis” Franck Diongo

Réagissant sur la pétition relative à la déchéance du premier vice-président de l’assemblée nationale, Jean-Marc Kabund, le président du Mouvement Mouvement Lumumbiste Progressiste, (MLP), Franck Diongo, affirme que c’est impossible vu que les facteurs clés de réussite pour faire partir Kabund ne sont pas politiquement réunis pour le faire partir du bureau de l’assemblée nationale.

“Au regard des us et coutumes parlementaires, au regard de la philosophie générale de fonctionnement et la direction de coalition parlementaire, il est impossible de faire partir Kabund par cette pétition qui émane d’un député de l’opposition. Que le député soit instrumentalisé ou pas, il est impossible parce que les facteurs clés de réussite pour faire partir Kabund ne sont pas politiquement réunis”, a-t-il déclaré dans une interview lui accordée par nos confrères de 7SUR7.CD ce jeudi 21 mai 2020.

- Publicité -

Pour Franck Diongo, il ne fait aucun doute que cette pétition est une attaque directe ou indirecte contre président de la République Félix Tshisekedi via Jean-Marc Kabund

“C’est une attaque contre le président de la République. Kabund ne va pas partir”, a indiqué le président du Mouvement Lumumbiste Progressiste, (MLP) pour qui ces genres de question qui émanent des divergences dans une coalition au pouvoir ne se règlent pas juridiquement.

Il sied de rappeler que Jean Marc Kabund est menacé de destitution suite à ses allégations liées au montant de 7 millions de dollars américains pour l’organisation du congrès.

L’auteur de la petition qui contient 62 signatures est le député national élu du MLC Jean-Jacques Mamba.

Jean Marc Kabund accuse la présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda d’être de connivence avec les signataires et accuse Jean Jacques Mamba de faux et usage des faux suite aux propos des 3 députés nationaux qui dénoncent leurs signatures notamment Mpiana Ntumba.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

les +lus