26 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

vendredi, janvier 22, 2021
- Publicité-

Présidentielle 2018: quand l’UE tient à sanctionner Emmanuel Ramazani Shadary

 

L’Union Européenne devrait renouveler ses sanctions contre 15 personnalités RD congolaises, y compris le candidat du Front Commun pour le Congo, Emmanuel Ramazani Shadary, selon l’agence britannique, Reuters.

- Publicité -

Mais pour y parvenir, un vote à l’unanimité des 28 Etats membres de l’UE devrait se faire, avec une décision attendue 11 jours avant les élections du 23 décembre 2018, selon Reuters.

À ce stade, signale la même source, seul l’Espagne s’est opposé. Ce pays, dont un consortium vient de signer un contrat de 14 milliards de dollars pour la construction du projet hydroélectrique, Grand Inga. Le représentant espagnol à l’UE a demandé de retirer le candidat Shadary de la liste des sanctionnés.

Pour rappel, l’année dernière, l’UE a imposé des sanctions à Shadary, ministre de l’Intérieur à l’époque et à 15 autres personnalités Congolaises. Ce, à la suite d’une répression contre les manifestants qui s’opposaient à un report de la tenue d’élections et au maintien au pouvoir du Président Kabila. En réaction, le gouvernement congolais a déclaré que les sanctions, y compris les interdictions de déplacement et le gel des avoirs, étaient illégales, et qu’il serait inutile de les renouveler car le président Kabila ne se représentera plus.

Liévin LUZOLO

- Publicité -

Laisser un commentaire

les +lus