28 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

jeudi, mars 4, 2021
- Publicité-

“Avec la machine à voter, nous n’irons pas aux élections même si nous avons dépensé l’argent pour nos candidats” (M. Fayulu)

 

Bon nombre des leaders de partis politiques de l’opposition ont rencontré les autorités de Céni ce samedi 7 juillet à Kinshasa. Parmi ces derniers, l’on a noté Martin Fayulu (Dynamique de l’opposition), Felly Sesanga Ensemble) et autres. Au menu de leur tête-à-tête avec Corneille Nangaa et Cie, les élections avec ou sans machine à voter mais aussi certaines précisions à propos de dépôt des candidatures provinciales au Bureau de Réception et de Traitement des Candidatures (BRTC).

- Publicité -

Pour Martin Fayulu, leur présence au siège de la centrale électorale démontre qu’ils sont prêts pour les élections mais sans machine à voter. Mais aussi sans l’actuel fichier controversé.

“Nous sommes venus pour que la mouvance kabiliste ne puisse pas dire que nous ne voulons pas des élections. Mais nous continuons à dire que nous n’irons pas à ces élections avec la machine à voter.
Même si nous avons dépensé de l’argent. Mais aussi, si le fichier électoral n’est pas nettoyé, extirpé des électeurs fictifs. Donc, nous disons, oui, aux élections, mais sans les fectifs dans le fichier électoral et sans machine à voter”, a déclaré le président de la Dynamique de l’opposition.

Quant au dépôt des candidatures provinciales pour le compte de la Dynamique, Fayulu a fait savoir que sa plateforme va déposer les dossiers des candidats dans toutes les provinces sauf dans les Haut et Bas-Uélé et dans le Haut-Lomami.

” La Dynamique des candidats provinciaux partout sauf dans les Bas et Haut-Uélé, mais aussi dans le Haut-Lomami”.

Martin Fayulu a aussi dénoncé le désordre qui règne dans les différents BRTC qui n’ont pas, d’après lui, les mêmes informations.

“Nous avons visité les Brtc, tous n’ont pas les mêmes informations et n’agissent pas de la même façon. Dans l’un, on accepte les documents, dans l’autre, on les refuse. Donc, la Céni nous a clarifier à propos. Allons-y, jouons aux jeux pour les vraies élections”, a-t-il conclu.

Ont aussi pris part à cette rencontre, Vital Kamerhe, Lugi Gizenga, Raphaël Katebe Katoto Guy Mikulu et tant d’autres.

Rappelons que, sauf changement de dernière minute, la clôture de l’opération de réception
et de traitement des candidatures provinciales intervient ce dimanche 8 juillet 2018. Et aucune prolongation ne sera tolérée, ont averti les autorités de la CÉNI.

- Publicité -

Laisser un commentaire

les +lus