30.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

samedi, avril 17, 2021
- Publicité-

Kinshasa : l’Union des Reines Veuves du monde prône la valorisation de la veuve congolaise

 

En prévision de la célébration de la journée internationale de la veuve, célébrée chaque 23 juin depuis 2010, l’Ong “Union des Reines Veuves du Monde (URVEM), fait de la valorisation de la veuve congolaise son cheval de bataille. Au cours d’un point de presse tenue ce mercredi 20 juin à Kinshasa, sa présidente, Mado EKENE a interpellé les autorités gouvernementales sur la prise en charge de la veuve après le décès de son mari. Car, étant parmi les marginalisés du pays.

- Publicité -

“Quand la femme perd son mari,elle est maltraitée par la famille de ce dernier et par la société. Ses droits sont bafoués et elle ne peut réagir à suite aux considérations socioculturelles”, a-t-elle déclarée.

Cependant, Mado EKENE, veuve de son état, appelle à la prise de conscience collective pour défendre les droits de la veuve.

“Nous, veuves, devons nous lever pour défendre nos droits et notre dignité, car, personne d’autre ne peut le faire mieux que nous même”.

Cependant, la présidente de la URVEM a annoncé que son ONG devrait aussi s’engager sur terrain en renforçant la capacité de la femme veuve sur ses droits et son autonomisation. Car, “plusieurs femmes veuves ne connaissent pas leurs droits. Mais aussi une femme qui travaille pour la survie de sa femme, même après la mort de son mari, elle n’aura pas des difficultés”, a-t-elle ajouté.

L’URVEM demande ainsi au couple présidentiel de l’accompagner dans cette bataille mais aussi aux juristes et avocats d’être à leur côté pour recouvrer les droits des veuves bafoués.

- Publicité -

Laisser un commentaire

les +lus