26.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

lundi, janvier 25, 2021
- Publicité-

Grève des chauffeurs des taxi et taxi bus, Joseph Kapika convoque les parties prenantes ce mardi

 

Le ministre d’Etat à l’économie nationale, Joseph Kapika a, sur instructions du Directeur de cabinet du chef de l’Etat, décidé de convoquer ce mardi 22 mai, toutes les parties prenantes à une concertation afin d’examiner les revendications des transporteurs.

- Publicité -

« J’ai décidé de convoquer, pour demain, la Banque Centrale qui a promis de résoudre le problème des petites coupures. Mais aussi l’Inspection générale de la police parce que c’est la police qui contrôle les véhicules ketch, l’hôtel de ville de Kinshasa parce que tout se passe dans la ville de kinshasa, Transco Newtrans parce que ce sont des entreprises de l’État, les transporteurs privés et bien entendu, nous mêmes du ministère de l’économie nationale pour qu’ensemble nous trouvions une solution idoine », déclare-t-il le lundi 21 mai à direct.cd.

Joseph Kapika condamne, par ailleurs, des crimes commis par des personnes non autrement identifiées utilisant des véhicules dits Ketch mais aussi les tracasseries policières perpétrées par des agents de l’ordre notamment les bureau deux, la police de police ainsi que des roulages.

« Il y a beaucoup de tracasseries depuis que la police a décidé d’aller en guerre contre les criminels qui opèrent essentiellement avec le véhicule communément appeler ketch. Nous ne pouvons pas encourager les tracasseries mais l’État ne peut pas non plus accepter que les bandits continuent d’opérer. L’État a pour mission d’assurer la protection des personnes et de leurs biens », dit-il.

En attendant donc les conclusions de ladite réunion, le ministre de l’économie nationale appelle les professionnels de transport à reprendre le travail dès ce mardi. Joseph Kapika invite donc la population de s’abstenir de tout acte visant la destruction des véhicules tels qui sont.

- Publicité -

Laisser un commentaire

les +lus