25 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

mardi, mars 9, 2021
- Publicité-

Un avion militaire belge refoulé après son atterrissage à Kinshasa

Cet appareil devait effectuer un vol mensuel de réapprovisionnement au profit des petits contingents militaires belges présents en République démocratique du Congo (RDC). Après son atterrissage à l’aéroport de Kinshasa-N’Djili, le C-130 a été «prié de redécoller immédiatement», selon le quotidien.

Manque de « clearances »

La raison officielle invoquée par les autorités congolaises est l’absence de «clearances» (autorisations) diplomatiques, nécessaires dans de tels cas, a précisé un porte-parole de la Défense à l’agence Belga.

 Ce refus d’autoriser un avion militaire belge à se poser à Kinshasa intervient à quelques jours de la fin, le lundi 19 décembre à minuit, du second mandat constitutionnel du président Joseph Kabila, dans un climat extrêmement tendu à travers tout le pays.
- Publicité -

La RDC traverse une crise politique profonde depuis la réélection contestée de M. Kabila en 2011, aggravée par la non-tenue de la présidentielle et des législatives. Vendredi, le régime a expulsé deux équipes de télévision flamandes , l’une de la chaîne publique VRT et l’autre de la chaîne privée VTM.

Des négociations de la dernière chance ont repris samedi matin à Kinshasa pour tenter de trouver un accord politique qui permettrait une sortie de crise

- Publicité -

Laisser un commentaire

les +lus