Joint par Radio Okapi, le ministre de l’enseignement primaire et secondaire Gaston Musemena a assuré que cette épreuve va se dérouler dans toute l’étendue de la république y compris dans les provinces du Kasaï.

A noter que les provinces du Kasaï sont en proie à l’insécurité due aux affrontements récurrents entre les miliciens kamuina Nsapu et les forces de l’ordre de la RDC. Ce qui laissait craindre une possible perturbation de cette épreuve de la dissertation. Mais selon le ministre, toutes les assurances lui ont été données par le ministre de l’Intérieur Emmanuel Shadari au sujet la sécurisation de tous les centres où devront se dérouler cette épreuve.

Selon un rapport de l’UNICEF, plus de 350 écoles ont été détruites dans la région. Depuis août 2016, plus de 1,5 million d’enfants, dont 600 000 enfants déplacés, sont affectés par le conflit dans les provinces du Kasaï.