Dans les coulisses, certaines sources ont révélé la présence lors de ces obsèques, de quatre Chefs d’Etat africains ou leurs représentants, dont celui qu’il a nommé le Président des sapeurs africains, Denis Sassou N’guesso.

Le Ministre de la Culture et des arts a animé, mercredi en son cabinet de travail, une conférence de presse de mise au point relative au programme officiel des obsèques de Papa Wemba. L’avion ramenant le corps du défunt devait atterrir à Kinshasa hier jeudi dans l’avant midi. Le corps devait être gardé dans la morgue de l’hôpital du Cinquantenaire.

Les hommages officiels et l’enterrement au Nécropole interviendront le mardi 03 mai. Dans les coulisses, certaines sources ont révélé la présence lors de ces obsèques, de quatre Chefs d’Etat africains ou leurs représentants, dont celui qu’il a nommé le Président des sapeurs africains, Denis Sassou N’guesso.

Dans son mot, le Ministre Banza Mukalay a recommandé aux Congolais d’être bien sapés pour honorer le premier des sapeurs. Pour lui, il n’est pas question qu’il y ait de récupérations politiques. «Le gouvernement a pris toutes les dispositions pour bien rendre hommage à l’un des Congolais méritants». « Il n’y a pas meilleure façon d’honorer Papa Wemba que de s’habiller correctement », a suggéré Denis Kambayi, le ministre de la Jeunesse et des Sports.

Onassis Mutombo