Le bilan de la vaccination contre la fièvre jaune à Kinshasa jugé positif, selon le PEV

Le bilan de la campagne préventive de vaccination à Kinshasa contre la fièvre jaune a été jugé positif, a confié vendredi à la presse le médecin Directeur du Programme Elargi de vaccination (PEV) Dr Guylain Kaya.

Environ 7 560.000 personnes étaient attendues à cette campagne dans la ville de Kinshasa, alors que plus de 7.000.000 (sept millions) de personnes ont reçu les vaccins pendant dix jours dans les sites destinés, a-t-il déclaré,  avant d’ajouter que la journée  de samedi 27 août 2016 était organisée pour atteindre toutes les personnes qui n’ont pas pu se faire vacciner. Il a invité la population congolaise au respect des règles d’hygiène dont l’assainissement du milieu et l’usage des moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée d’actions (MILDA) en vue d’éviter la fièvre la jaune.

La campagne qui a ciblé les personnes âgées de 9 mois  aux plus vieux, et la femme enceinte s’est déroulée du 17 au 26 août 2016, gratuitement dans 32 zones de santé de la ville de Kinshasa et 15 (quinze) zones frontalières à l’Angola, à l’instar de trois zones vaccinées au mois de mai, notamment Nd’jili et Masina II et en juillet 2016, Kisenso.

La RDC fait face depuis le début du mois de mars 2015 de cas de fièvre jaune importé de l’Angola avec 74 cas notifiés  de cette maladie à travers toute son étendue, dont 56 sont importés de l’Angola. La vaccination est la seule arme efficace de lutte contre cette maladie qui na pas de traitement spécifique et causée par un moustique infecté appelé «Aedes aegypti» rappel-t-on. ACP/Kayu/JGD/FMB

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire