Un scandale provoqué par l’ancien amant de la mariée dans une salle de fête a failli perturber le cours normal de la cérémonie de mariage le vendredi 14 octobre 2011 dans une commune de la capitale. Et cela, grâce à la sagesse usée par l’oncle maternel de l’épouse. En effet, J.K. et Mlle Suzanne ont décidé de rompre avec le célibat, pour partager leur destinée et perpétuer la gent humaine. Cette décision, souvent prise en silence, se concrétise aux yeux de la famille, de la société et de l’Eglise par des réjouissances grandioses. C’est pourquoi, après la célébration du mariage par l’officier de l’état-civil, les réjouissances se sont poursuivies dans une salle de fête où la soirée dansante a été organisée à partir de 21 heures.

Mlle Françoise, cousine de J.K., a invité innocemment sa copine Tina qui est fiancée à Mwanda. Innocemment, parce qu’elle n’avait pas connaissance des relations antérieures de la nouvelle mariée avec M. Mwanda. Les membres de la famille de Suzanne, qui sont bien au courant du flirt que leur fille entretenait auparavant avec M. Mwanda, étaient surpris par la présence de ce dernier. Du coup, une attention particulière a été focalisée sur lui, car considéré comme suspect dans la salle.

Néanmoins, la cérémonie a débuté normalement. Il y a eu l’entrée des mariés sous les applaudissements nourris de l’assistance, le mot de circonstance et leur présentation par M. Gaston, l’ami du marié qui, par sa rhétorique à l’allure satirique et même teintée d’humour, a égayé la salle. Les problèmes vont surgir lorsque Mlle Elie, cousine de Suzanne, va servir la boisson à Mwanda en lui faisant quelques blagues et l’appelant «semeki Mwanda» (Beau-frère). Cela a énervé Tina qui a voulu savoir pourquoi Elie appelle Mwanda beau-frère.

En guise de réponse, Mwanda a simplement souri. Ce qui a fait monté d’un cran la tension de sa fiancée, Mlle Tina. Un échange virulent de paroles entre les deux fiancés s’est engagé et a attiré l’attention de quelques personnes dans la salle. L’oncle de Suzanne, papa John Tonton, comme on aime l’appeler par ses neveux, est vite allé vers Mwanda pour s’enquérir de la situation. Ayant compris que l’affaire risquait de gâcher la fête, il a demandé à Mwanda de sortir de la salle pour traiter le cas en aparté. Tina qui était déjà montée sur ses grands chevaux a suivi Mwanda dehors où la discussion est devenue orageuse.

Sous l’effet de la boisson et d’un peu d’orgueil, Mwanda n’a pas pu retenir sa langue devant les mots choquants débités par Tina et s’est permis de dire crûment à Tina que c’est lui qui devait épouser Suzanne. Cette parole a davantage envenimé la situation et une bagarre sans merci a éclaté entre Tina et Mwanda. Mais papa John Tonton et quelques autres membres de la famille de Suzanne qui étaient dehors ont joué d’une ingéniosité sans précédent pour éloigner les belligérants, afin d’éviter le gâchis, et que l’affaire soit portée à la connaissance des mariés. Et, la fête a continué jusqu’à la fin comme prévu.