Kinshasa: un cadavre sème la confusion à Kingasani

On aura tout vu à Kinshasa. Des scènes incroyables mais vraies défraient la chronique au jour le jour. C’est le cas du cadavre d’une jeune fille, qui tantôt se métamorphosait en vieille femme, tantôt en jolie nana, suscitant même des frictions entre le personnel commis à la morgue du quartier 7, dans la commune de N’Djili, et les membres de la famille de la défunte. L’incident s’est produit samedi dernier à Kingasani/Pascal.

Selon les témoignages recueillis auprès des habitants du quartier, une famille avait fait garder, pendant une semaine, le corps de leur défunte fille, Naomi, à la morgue du quartier 7, en attendant que le programme des funérailles soit fixé. Après concertation, il était convenu de sortir le corps samedi passé et de l’exposer sur la rue Potopoto, à l’espace Nganda 11, une ancienne terrasse transformée en funérarium.

A l’arrivée de la dépouille, c’était le concert des cris et pleurs. Certaines filles et dames, inconsolables, se roulaient par terre, pour montrer à quel point la mort de Naomi les affligeait. D’autres, n’étant pas en mesure de contenir leurs émotions, s’évanouissaient simplement. Il fallait les acheminer le plus vite possible à l’hôpital le plus proche.

Naomi transformée en vieille dame

Puis, on a décidé d’enlever le couvercle du cercueil, pour mieux contempler le visage de la défunte. Mais, quelques proches ont tout de suite constaté que le corps étalé ne ressemblait pas à celui de Naomi. L’information s’étant répandue comme une traînée de poudre, tout le monde était formel : on était en train de pleurer une vieille femme.

Indignés, les jeunes ont réquisitionné aussitôt un véhicule pour ramener le cadavre à la morgue, jugeant inexplicable l’erreur commise par le personnel de l’hôpital. Une fois sur le lieu, les agents de la morgue ont fait comprendre à la famille qu’il n’y avait pas de confusion possible, d’autant plus que Naomi était l’unique jeune fille « retirée » ce jour-là.

Alors que les tiraillements persistaient, une amie de la défunte a jeté un coup d’œil sur le cadavre et remarqué, à sa grande surprise, que ce n’était plus une vieille dame mais bel et bien Naomi. Furieux de voir l’image de leur hôpital salie, les agents de la morgue ont exigé une amende de deux cent dollars au risque que le corps soit retenu. Après un arrangement à l’amiable, le cortège funèbre est reparti vers Kingasani/Pascal pour la veillée.

Nouvelle confusion

Le lendemain, peu avant l’arrivée du corbillard pour le départ vers le cimetière, c’était de nouveau la confusion. Naomi s’était de nouveau transformée en vieille dame. Cette fois, au lieu de rentrer à la morgue, on a décidé de la conduire à sa dernière demeure dans cet état.

Certains observateurs évoquent la thèse d’une métamorphose due à un surdosage de formol. D’autres estiment que c’était une affaire de sorcellerie.

PERSIDE DIAWAKU/LP

– See more at: http://www.lecongolais.cd/un-cadavre-seme-la-confusion-a-kingasanipascal/#sthash.cuaBdVa7.dpuf

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire



Notice: get_currentuserinfo est obsolète depuis la version 4.5.0 ! Utilisez wp_get_current_user() à la place. in /home/directc/public_html/wp-includes/functions.php on line 3831