Le maire de Lubumbashi, Jean-Oscar Sanguza Mutunda envisage des mesures drastiques pour mettre fin au désordre qui règne dans le secteur de transport en commun dans sa juridiction.

Il a fait cette annonce au cours de la réunion qu’il a présidée vendredi à l’hôtel de ville à l’intention des membres de la commission de transport au regard de non-respect des instructions de la hiérarchie relatives à la multiplicité des arrêts de bus illicites au centre-ville, au phénomène « Kimbirikite », pratique qui consiste au ramassage systématique des passagers en dehors des arrêts bus fixés par l’autorité urbaine.

Il a été question d’examiner es voies et moyens de décongestionner le centre-ville et de lutter contre la vente et la consommation des chanvres et alcool à forte dose dans les parkings, l’une des causes des accidents de circulation constatés ces derniers temps dans la ville de Lubumbashi.