Grand Kallé, le Congo engagé!

La musique de Joseph Kabaselé, surnommé Grand Kallé (1930-1983), épouse l’histoire de son pays, l’actuelle république démocratique du Congo, de la fin de la colonisation belge jusqu’à l’ère Mobutu.

Chanteur d’exception, on retrouve dans ses premiers disques les langueurs tropicales de la rumba cubaine, revenue sur la terre de ses ancêtres. Les refrains galants sont la norme mais la politique s’en mêle souvent : Table ronde (1960) évoque les pourparlers de Bruxelles qui débouchèrent sur l’Indépendance. Un événement célébré sur l’air d’Indépendance Cha Cha, qui fit danser toute l’Afrique noire. Plus tard, Carrefour Addis Abeba rendra hommage à l’Organisation de l’unité africaine (OUA). Ce double CD retrace en 38 titres un parcours musical unique, émaillé de noms légendaires : les guitaristes Dr Nico ou Papa Noël, la voix de Tabu Ley Rochereau, qui vient de disparaître, ou le saxo de Manu Dibango.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire