Sandrine MUBENGA est une jeune savante d’origine congolaise et est la seule noire dans l’Ohio a avoir obtenu un diplôme d’ingénieur en Génie Électrique. Elle épate les américains grâce à la prouesse de ses inventions aux Etats-Unis.

En 2005, elle obtient avec les honneurs, sa Licence en Génie Électrique de l’Université de Toledo dans l’Ohio. Son investissement au travail lui vaudra plusieurs bourses et prix. C’est en dernière année de Licence que Sandrine se fait remarquer grâce à l’invention d’un système solaire portable qui permet de fournir de l’électricité à partir d’un panneau solaire.

Elle poursuit ensuite ses études en Maîtrise de Génie Electrique avec le Dr. Stuart, Professeur reconnu dans ce domaine et qui est à l’origine de plusieurs inventions. C’est à ses côtés que Sandrine Mubenga fait une démonstration sur les technologies d’énergie alternative.

En 2009, elle invente un système qui permet à une voiture électrique de rouler avec de l’hydrogène en y intégrant une pile à combustible à hydrogène. Cette voiture fonctionne avec l’utilisation de l’hydrogène comme carburant et le courant direct.
Avant cette transformation, la voiture atteignait une vitesse maximale de 67 km/h. Mais grâce au système hybride que Sandrine a mis en œuvre, ce prototype est passé à une vitesse de 191 km/h.
De plus, cette voiture est très écologique car elle est silencieuse et elle ne produit que de l’eau comme déchet, en conséquence, elle ne pollue pas.

Sandrine réalise aussi une station service à hydrogène qui fonctionne à l’énergie solaire. L’objectif est de décomposer l’eau (H2O) en Hydrogène et Oxygène puis recueillir l’hydrogène dans des réservoirs. La station est alimentée par un système solaire qui produit de l’électricité.

A prèsent, Sandrine Ngalula souhaite mettre tout son talent au service de son pays. Elle a commencé à développer un plan d’électrification des villages en République Démocratique du Congo (RDC). Ce plan est essentiellement conçu autour de la technologie solaire.