Par ailleurs, cette Dynamique exhorte demande que les autorités judiciaires tant civiles que militaires puissent veiller à punir sévèrement les auteurs de ces actes inhumains. Cela, pour qu’ils servent d’exemple. D’autre part, le Président de la République, en tant que garant de la nation, est appelé à mettre en place, dans les plus brefs délais, le Gouvernement d’Union Nationale. Raison ? C’est sera là le meilleur moyen pour aider les nouvelles autorités  à entrer en action pour défaire ‘’les bandes criminelles qui endeuillent quotidiennement l’Est du pays’’. En sus, la Dynamique propose, pour désengorger et assoupir le Super Ministère actuel de l’Intérieur et Sécurité, que trois autres Ministères soient créés.  Découvrez, ci-après, l’intégralité du Communiqué de cette Dynamique.

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

DYNAMIQUE DES PARTIS POLITIQUES ISSUS DES ACCORDS DE PAIX DE GOMA DU 23 MARS 2009

BUREAU POLITIQUE

+243998660293/+243998260820

COMMUNIQUE DE PRESSE 003/BP-DPAP/16

La Dynamique des Partis Politiques issus des Accords de Paix de Goma du 23 Mars 2009 a appris avec consternation le massacre crapuleux des civils en territoire de Lubero par des groupes inciviques non autrement identifiés. C’est ainsi qu’elle condamne avec rigueur et sans ménagement ce genre de crimes de terreur tout en adressant sa profonde commisération aux familles attristées.

Ces massacres, quels que soient les raisons et leurs auteurs, n’ont aucune justification et ne peuvent rester impunis, d’où la Dynamique exhorte les autorités judiciaires tant civiles que militaires de diligenter une enquête pour identifier les auteurs, les poursuivre et neutraliser leur organisation afin de servir d’exemple et décourager toute autre tentative à la récidive en vue de mettre fin à l’impunité. Et NOUS DISONS TROP C’EST TROP.

Nous mettons en garde toute la classe politique congolaise, toute catégorie confondue de tenter de procéder à l’instrumentalisation et à la communautarisation des drames comme instruments pour leur positionnement politique.

Notre Dynamique en appelle au Président de la République, Chef de l’Etat, de mettre urgemment en place le Gouvernement de Transition d’Union Nationale afin de permettre aux nouvelles autorités d’agir efficacement contre les bandes criminelles qui endeuillent quotidiennement l’Est du pays et de trouver urgemment des solutions adéquates à l’insécurité qui se développe dans le pays.

La Dynamique propose au président de la République de créer trois Ministères pour désengorger et assoupir le Super Ministère de l’Intérieur et Sécurité actuel dont celui de :

  1. La Pacification, la Réconciliation nationale et la Cohabitation intercommunautaire,
  2. La Sécurité Publique et la Restauration de l’autorité de l’Etat et,
  3. L’Administration du Territoire et de la Sécurité Intérieure.

La Dynamique se tiendra à la disposition des institutions nationales pour leur apporter toute son expertise dans la gestion de ces 3 Ministères qu’elle propose mais aussi dans la poursuite des programmes de sécurisation du pays en vue de la tenue des élections libres démocratiques et apaisées.

Fait à Kinshasa, le 28 novembre 2016

Pour la Dynamique des partis politiques issus des Accords de paix du 23 mars 2009

BITAKI WETSHE Didier

Rapporteur Général

+243998660293/+243813374126

 

NZIRABOBA MUDOSA Buda                                                           

 Rapporteur Général Adjoint