Au sortir de l’entretien, le Premier ministre Samy Badibanga Ntita a déclaré qu’au cours de cette première rencontre, qui s’est bien déroulé, le Président de la République   lui a prodigué des conseils et donné quelques orientations. « Et maintenant on va démarrer les choses », a-t-il lâché.

A la question de savoir s’il a un message à adresser aux Congolais, le Premier ministre a répondu : « Je ne suis pas encore à ce stade. Nous allons d’abord suivre le protocole ». C‘est à cette occasion qu’il a défini la mission principale qui lui a été assignée par le Chef de l’Etat, celle d’organiser les élections. « Mais chemin faisant », a-t-il renchéri, « il faut penser à la cohésion nationale pour rassembler tout le peuple et espérer avoir tout le monde dans la marche que nous allons mener consistant à penser à l’économie et, surtou,t au social de la population ».


ACP/MCN