Ce qui s’est passé hier entre les policiers et partisans de l’UDPS à Limete

Des échauffourées ont été enregistrées à Kinshasa entre policiers et partisans de l’Union pour la démocratie et le progrès social de l’opposant historique Etienne Tshisekedi, quelques temps après la nomination d’un Premier ministre issu du même parti.

Selon les cadres du parti, la police a dispersé les militants au siège du parti à Limete en tirant en l’air et en usant du gaz lacrymogène.

« Nous ne savons pas réellement ce qui s’est passé. Mais la police a tiré des coups de feu en l’air et lancé des grenades lacrymogènes autour du siège du parti. Les gens couraient dans tous les sens », a déclaré à VOA Afrique le chargé de communication de l’Udps, Augustin Kabuya.

Ce cadre du parti affirme n’avoir pas pu s’approcher du lieu car il y avait des jets de pierre.

de pierre.

 

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire