Thomas Luhaka, le Doyen du Collège des Fondateurs du MLC-Libéral, après avoir entendu religieusement le Président Kabila, renouvelle son engagement républicain à contribuer de manière significative à l’application de l’Accord politique issu du Dialogue national inclusif, et à s’impliquer dans sa mise en œuvre.

Ainsi, toutes les brebis politiques scrofuleuses, rangées derrière les positions figées, n’auront-elles qu’à s’en défaire. Le patriotisme étant, naturellement, au-dessus des passions, il va de soi, pense-t-il, au nom du MLC-Libéral, que les retardataires ou tous ceux qui ont refusé de signer cet Accord, se ressaisissent. Il promet, du reste, de se couper en quatre, pourvu qu’il ramène les sceptiques aux bons sentiments. Luhaka ira jusqu’aux confins de la RD. Congo, s’il le faut.

Il demande aux amis du Congo, pays comme organisations internationales, de soutenir le peuple congolais dans la mise en œuvre de cet Accord, qui est, dit-il, aujourd’hui l’unique voie de sortie de la crise. L’objectif cardinal étant de conduire le pays vers des élections libres, transparentes, crédibles et apaisées. La tâche que s’assigne le MLC-Libéral, c’est aller aux confins du Congo convaincre les forces politiques et sociales qui hésitent encore à signer l’Accord du 18 octobre 2016. Si toutes les parties à la crise s’impliquent dans l’application de l’Accord, ce sera une occasion pour les politiciens congolais d’envoyer un message au monde qu’ils sont capables de résoudre leurs contradictions par la voie du dialogue.

Didier KEBONGO
Communiqué de presse

1. Le Mouvement pour la Libération du Congo/Libéral, MLC-Libéral en sigle, a suivi avec un intérêt particulier le discours sur l’état de la Nation, prononcé par le Chef de l’Etat, Joseph KABILA KABANGE, au parlement réuni en Congrès, ce mardi 15 Novembre 2016.
2. Le MLC-Libéral se réjouit, et note que le message du Chef de l’Etat a rencontré les attentes des « Patriotes républicains », pour avoir tracé les axes prioritaires et stratégiques de sortie de l’impasse politique actuelle.
3. Le MLC-LibéraI reste convaincu, à la suite de ce message, que le Dialogue National Inclusif tenu à la Cité de l’UA a, au moins, un mérite : celui de démontrer au monde entier que même dans la tourmente, la RDC s’organise et se fraie son chemin vers une paix durable ; qu’elle réalise son entente et consolide son unité.
4. C’est pourquoi, le MLC-Libéral, rappelle à ceux qui hésitent encore, qu’il est temps de se dépasser et de tempérer nos exigences, afin de se résoudre avec réalisme, et dans l’intérêt supérieur de ce peuple combien meurtri, à adhérer à l’Accord politique issu du Dialogue National inclusif, et à s’impliquer dans sa mise en œuvre.
5. Ce faisant, il s’agira pour nous tous, de prouver notre patriotisme et notre humanisme, en contribuant à préserver la paix sociale ; il s’agira aussi de nous convaincre, et de convaincre les autres que le Congo est capable, comme toute autre nation responsable, de résoudre ses contradictions par la voie du dialogue. C’est la mission que le Peuple congolais nous assigne.
6. Le MLC-Libéral demande aux amis du Congo, Pays comme Organisations Internationales, de soutenir le Peuple Congolais dans la mise en œuvre de cet Accord, qui est aujourd’hui l’unique voie de sortie de la crise.
7. Aussi le MLC-Libéral, renouvelle son engagement républicain à contribuer de manière significative à l’application dudit Accord, pour que tous les Congolais cheminent ensemble vers les élections libres, transparentes, crédibles et apaisées.
8. Enfin, le MLC-Libéral lance un appel patriotique à tout le peuple Congolais, afin de préserver la paix chèrement acquise, et de bâtir un pays plus beau qu’avant, que nous léguerons aux générations futures.
« Avec Dieu, nous ferons des exploits »

Fait à Kinshasa, le 16 novembre 2016

Thomas LUHAKA LOSENDJOLA