Le Chef de l’Etat a examiné avec ces différentes délégations des voies et moyens pouvant conduire à la mise en œuvre de l’accord conclu à l’issue du dialogue politique nationale et inclusif tenu à la Cité de l’Union africaine. Le secrétaire général de la Majorité présidentielle,  Aubin Minaku a déclaré  à l’issue de l’entretien que les dispositions viennent d’être prises en vue de la mise en œuvre de l’accord politique de la Cité de l’Union africaine.

« Le Président de la République nous a prodigués des conseils afin que nous puissions aider les uns et les autres à travailler de concert avec l’opposition et la société civile afin que la mis en œuvre de l’accord soit fructueuse », a-t-il dit, avant d’inviter la Majorité présidentielle à construire pour la paix et l’unité en vue d’éviter que le sang des Congolais ne coule.

Vital Kamerhe, co-modérateur du dialogue politique national et inclusif a indiqué, de son côté,  avoir été invité par le Président Joseph Kabila Kabange qui a informé sa délégation de la démission du Premier ministre Matata Ponyo, du début de l’application de l’accord politique et de la nomination du nouveau Premier ministre ainsi que de la formation du gouvernement d’union nationale et de la mise en place du comité de suivi de l’accord politique.

Il s’est réjoui d’avoir trouvé un accord « où nous allons co-gérer la République ensemble pour appuyer  le calendrier que nous avons élaboré nous-mêmes et faire face aux défis sécuritaire, socio-économique et de la vie de tous les jours ».  Aux uns et aux autres, il a demandé de ne pas se plaindre et se pointer les doigts pour trouver des solutions aux problèmes auxquels le pays fait face. A ceux qui n’ont pas accepté les démarches menées pars les évêques, la SADC et le Conseil de sécurité, il a dit que « la main reste tendue et la porte demeure ouverte », estimant que peut être qu’à la fin  ils vont nous rejoindre(…) ». Le porte-parole de la société civile, Madeleine Kalala a dit avoir été informé par le Chef de l’Etat de la situation de l’heure, eu égard à la mise en œuvre de l’accord politique de la Cité de l’Union africaine.

« Le Chef de l’Etat a renouvelé son engagement à veiller au respect de l’accord, avant de demandé à la société civile  de le soutenir  et de le divulguer », a-t-elle soutenu, soulignant l’urgence relevé par le Chef de l’Etat de mettre sur pied le comité de suivi qui la mission de veiller à la mise en œuvre  de l’accord signé à la Cité de l’Union africaine. L’abbé Donatien Shole de la CENCO a dit, quant à lui, que la composante  qu’il représente est engagée dans une mission de bons offices consistant à rapprocher la frange de l’opposition qui n’avait pas été au dialogue politique, avant de souhaiter que le Chef de l’Etat puisse prendre des décisions porteuses de la paix, pour le bien-être du peuple congolais. La délégation du Parti lumumbiste unifié (PALU) n’a fait aucune déclaration au sortir de son entrevue avec le Président Joseph Kabila.

Des satisfecit d’Edem Kodjo

Le facilitateur du dialogue national politique et inclusif, Edem Kodjo a exprimé des satisfecit à l’issue des entretiens qu’il a eus lundi, au Palais de la nation, avec le Président Joseph Kabila Kabange, au regard de l’évolution de la situation politique en RDC.

« Personnellement, je suis satisfait en tant que facilitateur de voir que les choses sont en train de marcher dans la bonne direction », a-t-il déclaré, ajoutant qu’il attend avidement, comme tous les citoyens,  le nom du nouveau Premier ministre  et la mise en place du gouvernement d’union nationale qui est nécessaire aujourd’hui pour la résolution de tous les problèmes qui se posent en RDC.

« J’ai constaté que des progrès très précis sont en train de se réaliser », a-t-il dit. Toutefois, il a déploré l’attitude du « Rassemblement » sur lequel, a-t-il dit, on peut difficilement compter, étant donné qu’il se radicalise davantage, compte tenu de sa récente déclaration. « Mais l’article 24 de l’accord est toujours là. Mes mains resterons toujours tendues », a-t-il rassuré.

Un message du Chef de l’Etat sud-soudanais remis au Président Joseph Kabila

Le Président Joseph kabila Kabange a reçu le même lundi, au Palais de la nation à Kinshasa, le ministre sud-soudan des Affaires étrangères, Hev Deng Alor Kuol, qui lui a remis le message  de son homologue du Soudan du Sud, Salva Kiir. Le chef de la diplomatie sud-soudanaise a confirmé que le message dont il était porteur est relatif au soutien politique du Chef de l’Etat sud-soudanais à l’accord politique de la Cité de l’Union africaine et aux recommandations du sommet de Luanda qui reflète la position de l’Afrique sur la situation politique en RDC. ACP/ Kayu