Rien n’a filtré sur cette entrevue qui a duré plus d’une heure dans la résidence de l’opposant sur rue Pétunias.

Toutefois, l’envoyé spécial du président angolais Eduardo Dos Santos qui s’est réservé de tout commentaire a annoncé une conférence de presse dans une semaine pour éclairer l’opinion.

Certaines sources pensent que cet envoyé spécial était sans nul doute porteur d’un message du président angolais, en sa qualité du président en exercice de la Conférence internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL), destiné au chef de file du Rassemblement.

Cette initiative de l’homme fort de Luanda intervient une semaine après l’adoption de l’accord politique issue du dialogue par le sommet des chefs d’Etat de la CIRGL qui s’est tenu à Luanda.


MCNTEAM