Il n’a pas voulu aller par le dos de la cuillère pour qualifier de la catastrophe humanitaire qui ravage plusieurs territoires de deux  Kasaïs, à savoir central et oriental, et de cela depuis plus de six mois, le député élu de Luiza ne laisse pas inaperçu ce qui se passe dans les fiefs voisins tels que Tshikapa,  Mwene ditu, Kazumba, Dimbelenge, Miabi, Kabeya Kamwanga et consorts. Delly Sessanga dénonce le manque de diligence des pouvoirs publics dans la prise en charge de cette question politique.

Le député de l’opposition membre du Rassemblement sollicite la désignation des nouveaux animateurs des institutions provinciales et l’organisation d’un dialogue social autours de la problématique du chef Kamuina Nsapu. Il exige aussi la mise en place d’une commission pour  l’arbitrage des conflits coutumiers pour afin de donner des pistes des solutions.

Avec optimiste, le député Delly Sessanga recommande l’implication du président de la republique Joseph Kabila, étant garant du bon fonctionnement des institutions, pour faciliter cette sortie de crise.